Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

Archive pour la catégorie 'Divers'


Pompes funèbres pour le français…

9 avril, 2011
Divers | 3 réponses »

Dans « 24 heures » du 28 mars 2011 :  « Des pompes funèbres pour les animaux »

 

- Billet invité - 

.
La lettre qui suit a été envoyée à une rédactrice suite à l’article mentionné ci-dessus. Avec l’autorisation de son auteur (Florilège), je vous en communique son contenu ci-dessous (mais sans interpellation ni salutations d’usage).

En effet, je me désole moi aussi de voir jour après jour la langue française être écorchée dans les journaux publiés dans notre pays : trop nombreuses fautes d’orthographe, vocabulaire inadéquat, anglicismes inutiles, langage parlé, ponctuation mal utilisée et parfois même une syntaxe défaillante. Notre langue écrite est à l’abandon…

A signaler : l’article en question n’a pas été publié sur Internet avec les termes incriminés ci-dessous.

Daniel

.
La lettre de « Florilège » :

.
« La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, si touchante, si voluptueuse, si chaste, si noble, si familière, si folle, si sage, qu’on l’aime de toute son âme, et qu’on n’est jamais tenté de lui être infidèle. » [Anatole France, Propos; 1921]

Mais si incroyable que cela paraisse, la langue de Molière et de Racine, de Descartes et de Voltaire, de Ramuz et de Chessex, la langue de la Révolution et de la Résistance, la langue de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, des Serments de Strasbourg et de la Marseillaise, la langue française est en danger.

Bien souvent, elle se retrouve assiégée par les amis de l’anglomanie. Ceux-ci, convaincus de la supériorité incontestée de la langue de Wall Street, n’hésitent jamais à violenter le français, à l’humilier, à le moquer. La recette est toujours la même : quelques tonnes d’anglicismes outranciers et une quantité insoupçonnable de mauvaise foi justifiée par le sempiternel : « Il n’y a pas d’équivalent français ! ».

Aussi, je me désole de constater que « 24 heures », un journal francophone vieux de plus de deux siècles, chargé d’informer le peuple vaudois des nouvelles de ce monde, ne se soit laissé piéger par les complices du tout à l’anglais.

A l’origine de ma lettre, des centaines d’anglicismes irrévérencieux et une longue exaspération. Vous n’êtes donc pas, Madame, la seule source de mon mécontentement. Mais le mot qui fit céder ma patience se trouve être né sous votre plume : « Les pets, un marché qui se chiffre en millions ». Pour mon dictionnaire, ce sont des « gaz qui [sortent] du corps par l’anus avec ou sans bruit. » Comprenez donc mon étonnement lorsque vous soutenez qu’ils représentent un commerce juteux ! Plus sérieusement, n’aurait-il pas été plus pertinent de parler d’animaux de compagnie ?

Pour conclure, l’évolution du français, notamment dans les journaux, m’inquiète. C’est pourquoi j’espère que vous manifesterez, à l’avenir, davantage de respect à l’égard de notre langue. Elle le vaut bien.

Florilège

Sélection de la semaine : 28 mars – 3 avril

5 avril, 2011
Divers | Commentaires fermés

Dans la presse et les médias, du 28 mars au 3 avril 2011

Et hop ! Petite sélection hebdomadaire….

 

Sur « Marianne 2″,  le 28 mars 2011 : Le Portugal n’est pas dupe du «plan de sauvetage» européen

La situation est en effet ubuesque. Les plans d’aide aux banques européennes impliquées dans la dette publique continuent « pour gagner du temps ». Rappelons en passant que les banques qui demandent 8 % au Portugal obtiennent des fonds à des taux entre 0 et 1 % auprès de la Banque centrale !

 

Sur les blogs du « Monde diplomatique », le 28 mars 2011 : Le régime d’opinion

La notion d’opinion publique et son mode d’interrogation, le sondage, décortiqués et rendus en petits morceaux.

 

Dans « Le Temps » du 29 mars 2011 : Combien coûte votre campagne ?

Sur la question ultra-taboue du financement des partis et des campagnes politiques en Suisse. Accéder au parlement coûte souvent fort cher. Combien de simples employés pourraient ce payer le droit d’éligibilité ?

 

Dans « L’Hebdo » du 31 mars 2011 : Démocratie modèle et omerta

Un éditorial qui tient un langage clair sur le financement quasi mafieux du système politique suisse. C’est rare… c’est bien.

 

Sur « Marianne 2″, le 31 mars 2011 : Nous vivons dans la société de l’hypocrisie

Société de l’hypocrisie, société de l’oxymore… ‘ En tout cas, nous marchons sur la tête !

 

Sur « Rue 89″, le 30 mars 2011 : Pourquoi la révolte en Syrie peut chambouler le Proche-Orient

Petite géopolitique de la Syrie en perspective d’une éventuelle remise en question du régime.

 

Sur « Rue 89″, le 28 mars 2011 :  Dix idées fausses sur le séisme et le tsunami au Japon

Sur un tel sujet, chacun peut facilement se transformer en « géologue de bistrot ». Alors, petite traque aux erreurs…

 

Bonne lecture !

Daniel    

Vendre la vignette avant de l’avoir votée !

1 avril, 2011
Divers | 1 réponse »

24 heures, Le Temps et 20 minutes – 1er avril 2010

Vendre la vignette avant de l'avoir votée ! vignette-suisse-2011

 

L’automobiliste est inquiet : la manchette de « 24 heures » annonce que la vignette autoroutière passera à 100 francs et « Le Matin » complète l’info-digest-edipresse avec des pendulaires « dindons de la farce« . Mais ce n’est pas une farce de 1er avril…

De mon côté, je m’inquiète de savoir ce qui pousse les rédactions des journaux à ne plus faire aucune distinction entre les décisions et les propositions, entre le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif, entre les temps de l’indicatif et ceux du conditionnel. J’envisage deux explications possibles :

1) Les rédacteurs qui rapportent sur les sujets politiques ne connaissent pas les institutions suisses (variante : les articles sont en fait rédigés par des sous-traitants sous-payés dans un pays lointain…).

2) Les rédacteurs font exprès de présenter ces propositions comme des décisions définitives pour « allumer » les lecteurs, convaincus que de simples propositions n’auraient aucun intérêt pour eux ou ne seraient pas comprises.

« 24 heures » titre « la vignette auto à 100 francs, symbole des sacrifices à venir » et complète avec un sous-titre très affirmatif : « Les moyens manquent pour les infrastructures. Les usagers passeront à la caisse« . Les premiers paragraphes de l’article ne remettent pas en question cette première impression et confirment que « la vignette autoroutière passera de 40 à 100 francs, probablement en 2015« . Un encadré à côté de l’article ne doute pas non plus et répète une troisième fois la même affirmation indubitable.

C’est là qu’il faut reprendre le fonctionnement du système législatif suisse. En fait, ces affirmations péremptoires de « 24 heures » correspondent à des PROPOSITIONS du conseil fédéral. Elles sont envoyées en consultation auprès des cantons et des divers milieux concernés. Ceux-ci pourront faire des remarques, dont le Conseil fédéral tiendra ou non compte (l’occasion de nouveaux titres infondés ?), puis celui-ci transmettra le dossier aux chambres fédérales qui statueront. Si l’assemblée fédérale accepte ces PROPOSITIONS, elles pourront encore être combattues devant le peuple par la voie du référendum. On est donc aujourd’hui très loin d’une décision définitive… n’en déplaise à ces présentations par trop simplistes.

Le journaliste de « 24heures » semble l’avoir tout de même compris, puisqu’il évoque, à partir du quatrième paragraphe, une « proposition« , puis la mise « en consultation jusqu’au mois de juillet » avant de ne pas exclure que le peuple puisse « tranche par référendum« . Mais ce journaliste sait aussi bien que moi que si tous les lecteurs parcourent les titres d’un journal et presque tous prennent connaissance des sous-titres, seule une minorité des articles seront ensuite vraiment lus et très peu le seront jusqu’au bout. Il y a donc désinformation manifeste de tous les lecteurs qui auront décidé, sur ce thème, de ne lire que les titres et les débuts d’article.

Et quand on sait que l’UDC et le PLR ont rapidement manifesté leur opposition à ces projets, quand on sait qu’une initiative de l’ATE prévoyant d’autres solutions est dans les tuyaux et que le parlement va être complètement renouvelé par les élections fédérales d’octobre 2011 (sans parler du Conseil fédéral…), on peut mesurer toute l’étendue de l’incertitude qui plane encore autour des projets du Conseil fédéral.

Cela n’empêche pourtant pas un titre du « Temps« , un journal réputé plus sérieux sur les questions politiques, d’être tout aussi certain du prix futur : « La vignette passera à 100 francs en 2015« . Si le premier paragraphe semble se préparer à laisser planer un très léger doute avec « la vignette autoroutière coûtera en principe deux fois et demie plus cher dès 2015« , quelques lignes suffisent à revenir à « cette décision« . Pour le coup, j’ai l’impression que le rédacteur du Temps a moins bien compris l’affaire que celui de « 24 heures« .

Au fond, c’est peut-être « 20 minutes » qui va le mieux s’en sortir. Après un titre en fanfare – « Adeptes de la route ou du rail, tous à la caisse !« , le gratuit propose un sous-titre qui laisse tout de même une place à l’incertitude : « Billets de train et vignette plus cher, baisse des déductions fiscales : les mesures de financement des transports se précisent« .Puis il reprend tout simplement la dépêche de l’ATS qui, dès le premier paragraphe, énonce que les projets de Doris Leuthard « ont été mis en consultation« . Un « 20 minutes » qui embrouille moins que « 24 heures » et « Le Temps« … A la place des responsables des journaux payants, j’aurais honte !

Quant à moi, je sais que je vais comme d’habitude entendre plusieurs personnes me dire que « la vignette passera à 100 francs« , que « c’est décidé« , « sûr » et qu’elles l’ont « lu dans le journal« . Si j’ai la patience nécessaire, j’expliquerai que non, et que des journalistes se paient la tête de leurs lecteurs.

Daniel

Sélection de la semaine : 21 – 27 mars

29 mars, 2011
Divers | Commentaires fermés

Dans la presse et les médias, du 21 au 27 mars 2011

Et voici une petite sélection de la semaine passée :

.
Sur Slate.fr, le 24 mars 2011 : Quelle est la différence entre un tsunami et un raz-de-marée ?

Des explications bienvenues sur les tsunamis et les raz-de-marées, mais aussi sur les vagues scélérates.

 

Dans « Le Temps » du 25 mars 2011 : Des centrales nucléaires à la sûreté inégale

Petit panorama des centrales dangereuses. A votre santé !

 

Sur « Domaine public », le 27 mars 2011 :  Aménagement du territoire: un fédéralisme à géométrie variable

L’argument fédéraliste sert trop souvent de frein à main pour ceux qui veulent bloquer des projets progressistes. Et ils oublient très vite le fédéralisme quand cela les arrange…

 

Dans « Le Monde » du 26 mars 2011 : Comment les métaphores programment notre esprit

L’homme n’est pas un animal rationnel et la façon de présenter les choses jouent un rôle non-négligeable dans la formation de l’opinion. De quoi réfléchir sur le rôle des médias…

 

Dans « Le Monde » du 25 mars 2011 : Fukushima, silences coupables

N’allez pas croire que c’est différent dans d’autres pays équipés de centrales nucléaires…

 

Sur Agoravox, le 22 mars 2011 : Nous ne venons ni protéger, ni porter assistance au peuple libyen

Pour ou contre l’intervention des occidentaux en Libye ? Mieux vaut en tout cas ne pas être trop naïf…

 

Sur Slate.fr, le 22 mars 2011 : De la propagande en temps de guerre

Petite leçon de communication politique autour de la guerre en Libye.

 

Sur « Marianne 2″, le 27 mars 2011 : Sophia Aram et les électeurs FN, une maladresse bienvenue ?

Ces pauvres gens, abandonnés de la gauche bobo et de la droite élitiste, et qui tombent dans les filets du Front national… pourraient-ils aussi être tout simplement des « gros cons » ? La posture victimaire doit être réfléchie un peu plus… aussi en Suisse !

 

Bonne lecture !

Daniel

Après les simplismes, les preuves d’ignorance ?

26 mars, 2011
Divers | 10 réponses »

Le Temps du 25 mars 2011 : Tous intégristes ?

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/50a02912-565f-11e0-b6c6-68bccd0f387a/Tous_int%C3%A9gristes

Après les simplismes, les preuves d'ignorance ? prise-de-tete

.
A force de chroniques plus pitoyablement simplistes les unes que les autres, elle est devenue en quelque sorte « la tête de Turc » de mon blog. Mais, comme si cela ne suffisait pas, la voici qui passe sans complexe des raisonnements les plus simplistes à l’aveu d’une ignorance crasse dans un domaine où elle prétend donner une leçon. C’est chaque vendredi, dans un journal qui se veut « de référence » : la chronique de Marie-Hélène Miauton, capable de provoquer tour à tour un gigantesque éclat de rire ou une crise d’urticaire. Le titre du jour fait déjà peur : « Tous intégristes ? » On s’attend au pire…

Mme Miauton semble beaucoup s’inquiéter des révoltes dans le monde arabe. Pour être tout à fait clair, je ne peux pas lui donner tort sur ce point précis : si la contestation des diverses dictatures est forte dans les grandes villes, on peut redouter qu’elle ne le soit pas partout dans le pays. Un peu comme la révolution de 1848 en France, qui avait vu l’établissement de la IIe République, mais qui avait été suivie rapidement d’une victoire des conservateurs et des royalistes au parlement et de l’élection de Louis-Napoléon Bonaparte (futur empereur Napoléon III) à la présidence de la République. Un scénario qui verrait des alliances entre hiérarchie militaire et islamistes confisquer la démocratie n’est donc pas à exclure.

Mais la chroniqueuse pense être une des seules à voir les choses ainsi… ou presque. Selon elle, il y a de « nombreux commentateurs » qui font preuve du plus parfait angélisme face aux évolutions du Moyen-Orient. Je trouve d’ailleurs  extraordinaire cette tendance de plusieurs chroniqueurs de s’adresser ainsi régulièrement à « certains« , « des commentateurs« , « les beaux esprits », « l’intelligentsia« , « les intellectuels bien-pensants« , « les uns » et tant d’autres. Mme Miauton n’est pas la seule à pratiquer ainsi : son garde du corps Philippe Barraud a réussi à produire un texte assez exemplaire par sa capacité à s’en prendre ainsi à des adversaires anonymes…

Bref, Mme Miauton s’attaque donc à ces « nombreux commentateurs » et elle décide de leur prodiguer un cours d’histoire sur l’inquisition, les Lumières, la propagande anticléricale et des « événements que l’on oublie en outre de resituer dans le contexte d’époques (…) ». Au fond, son souci est de montrer que, contrairement à l’avis de « certains » (bien sûr !), et contrairement à l’Islam, « la religion chrétienne a encouragé un respect assez moderniste de la femme« . Je ne discuterai pas sa thèse, parce que j’estime être incompétent dans ce domaine. Mais je souhaite toutefois mettre en évidence l’un des propos de celle qui prétend donner un cours d’histoire aux lecteurs du quotidien :

« Certains considèrent en effet que les chrétiens auraient réservé au sexe faible à travers les âges un mépris équivalent à celui des musulmans, qui ont pourtant inventé la polygamie, le port du voile, l’enfermement ménager, l’excision, voire la lapidation« .

- La polygamie est permise par la Torah et on rencontre d’ailleurs plusieurs polygames dans le texte de la Bible hébraïque (Abraham, Jacob, Salomon,…). Ce texte date de plus de 1000 ans avant Mahomet, le fondateur de l’Islam.

- Le port du voile pour les femmes était déjà connu dans l’antiquité (rappel : l’Islam n’apparaît qu’au VIIe siècle après J.C., au Moyen-âge).

- L’excision est aussi une coutume très ancienne et n’a pas de rapport direct avec l’Islam (elle a été d’abord pratiquée par des animistes, et elle l’est d’ailleurs encore par une partie de ceux-ci).

- La lapidation : il faut vraiment n’avoir jamais lu la Bible pour ignorer que la lapidation existait longtemps avant notre ère. Même des enfants lisant la Bible en bande dessinée le savent !

Encore une fois, il n’est pas question ici pour moi de discuter le fond de la question ou de me positionner sur la comparaison proposée (à la hussarde) par la chroniqueuse du Temps. Mon propos est de questionner la place d’un propos aussi incroyable dans un journal réputé sérieux. Je ne sais pas comment Mme Miauton réussit à écrire de pareilles énormités, ni comment « Le Temps » peut les laisser passer sans rien dire. Si j’avais un conseil à donner, ce serait de faire relire ses textes par des personnes habituées à d’autres lectures que des résultats de sondages.

Daniel

Sélection de la semaine : 14 – 20 mars

22 mars, 2011
Divers | Commentaires fermés

Dans la presse et les médias, du 14 au 20 mars 2011 

Et voici, comme à l’accoutumée, une petite sélection hebdomadaire :

 

Sur « Domaine public », le 16 mars 2011 : Imposition des entreprises: pour sept milliards de francs suisses

Une perte fiscale de 7 milliards alors que la population n’en avait pas été informée lors de la votation. Mais on s’en fiche, on continue… la démocratie, c’est valable pour les minarets, pas pour les finances publiques.

 

Sur Largeur.com, le 15 mars 2011 : Atome, sweet atome

Petite chronique sarcastique autour des atermoiements nucléaires helvétiques.

 

Dans « Le Temps » du 14  mars 2011 : « il ne faut pas surestimer le pouvoir libérateur du Web »

Intéressante interview du chercheur Evgeny Morozov qui douche un peu l’enthousiasme naïf autour des révolutions à la sauce « réseaux sociaux »

 

Dans « Le Monde » du 16 mars 2011 : L’énergie est politique

De manière très synthétique, Hervé Kempf montre que notre système se craquèle… L’accident japonais n’en est que le dernier symptôme.

 

Sur « Domaine public », le 15 mars 2011 : Economiesuisse et l’Union suisse des arts et métiers ont perdu la raison économique

Les lobbys économiques sont rationnels avec leurs propres intérêts, mais très irrationnels quand il s’agit de la politique énergétique.

 

Dans « Le Temps » du 17 mars 2011 : Le changement climatique défie le nucléaire

Pour ceux qui seraient encore sensibles à l’argument d’une énergie nucléaire comme parade au changement climatique.

 

Bonne lecture !

Daniel
 

Sélection de la semaine : 7 – 13 mars

15 mars, 2011
Divers | Commentaires fermés

Dans la presse et les médias, du 7 au 13 mars 2011
Semaines chargées… peu de véritables billets, alors quelques liens issus de la semaine écoulée :

 

Sur Commentaires.com, le 8 mars 2011 : Explosion démographique, notre démocratie en panne

Un questionnement qui échappe délibérément au débat politique. On va jusqu’où comme ça, sans réfléchir ?

 

Dans « Libération »  du 7 mars 2011 : Appeler racistes les racistes

Voilà ce qui manque aujourd’hui, le courage de nommer les choses par leur nom. Pas forcément interdire, nommer.

 

Sur Domaine public, le 9 mars 2011 : Faire de la Constitution une question prioritaire

Petite explication pédagogique de la relation entre loi et constitution au niveau fédéral suisse.

 

Dans « Le Courrier » du 12 mars 2011 : Le prix du passeport suisse

La crispation sur les naturalisations atteint le Conseil fédéral. Est-il vraiment nécessaire d’y envoyer des socialistes pour faire ce sale boulot ?

 

Dans « Le Temps » du 10 mars 2011 : Le PLR est-il libéral ?

Le parti libéral radical remis proprement à sa place par un Vert. Joli florilège !  A quand les Verts remis en place par un PLR ?

 

Sur « Diner’s room, work in progress », le 11 mars 2011 : Présidentielles 2012, Marine Le Pen n’est pas le petit poucet

L’hypothèse de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle française apparaît comme une impasse favorisant l’un ou l’autre des autres candidats. Voici pourtant l’exposé d’hypothèses qui ne sont pas complètement improbables. A prendre en compte.

 

Bonne lecture !

Daniel  

Sélection de la semaine : 1er – 6 mars

8 mars, 2011
Divers | 2 réponses »

Dans la presse et les médias, du 1er au 6 mars 2011
Et, comme d’habitude, la petite liste de liens collectés pendant la semaine écoulée :

 

Sur « Politblog », le 2 mars 2011 : Les « chercheurs » se portent bien plus mal que la presse

Voilà une défense argumentée et ferme de la presse face à une étude mal ficelée. Cela ne dédouane pas complètement la presse de ses manquements actuels, mais incite à rester raisonnable. Ou à argumenter sur des faits concrets.

 

Sur Largeur.com, le 1er mars 2011 : Ces révolutions arabes qui embarrassent la droite suisse

Les réactions de panique de politique intérieure face aux révoltes dans le monde arabe ne laissent pas d’étonner.

 

Dans « L’Hebdo » du  3 mars 2011 : Le coût de la realpolitik

Kadhafi est fou, et vous ne le saviez pas ? Sacrifier ses valeurs et ses principes pour soigner ses petits intérêts a toujours un coup… plus tard. Quand saura-t-on au moins un peu apprendre de l’histoire ?

 

Sur « Rue89″, le 6 mars 2011 : Sondage : Marine Le Pen à 23% au premier tour ? Peu probable

Les sondages se multiplient et passent de plus en plus souvent pas la voie du clic électronique. Cela mérite de prendre un peu de recul, surtout plus d’un an avant les élections présidentielles. Mais cela « amuse » une partie des médias…

 

Dans « Le Monde » du 6 mars 2011 : Eduquer au XXIe siècle

L’enseignement d’aujourd’hui se fait grosso modo comme il y a un siècle. Mais savons-nous à qui nous enseignons ?

 

Bonne lecture !

Daniel

Sélection de la semaine : 21 – 27 février

1 mars, 2011
Divers | Commentaires fermés

Dans la presse et les médias, du 21 au 27 février 2011

 

Une sélection d’articles intéressants parus dans la semaine écoulée :

 

Dans « La Croix », le 22 février 2011 : « La jeune génération a une maturité politique très forte »

Olivier Roy (interview) toujours intéressant sur les enjeux du monde arabe.

 

Dans la « Tribune de Genève », le 22 février 2011 : Et si, après l’Egypte, c’était notre tour?

Un petit exercice d’anticipation… Et si les révolutions dans le monde arabe n’étaient qu’un apéritif ?

 

Dans « Le Courrier » du 22 février 2011 : La chute de nos préjugés

La stratégie consistant à entretenir des dictateurs de l’autre côté de la Méditerranée montre ses limites. Quid des préjugés qui vont avec ?

 

Sur Domaine public, le … février 2011 : La Suissitude

Surenchères patriotiques du côté des partis de droite. Cela cache quelque chose…

 

Dans « libération » du 23 février 2011 : Diplomatie française, phase terminale

Intéressante analyse de la perte d’influence internationale de la France après la chute des régimes communistes, puis des occasions manquées des années Sarkozy.

 

Dans « Le Temps » du 26 février 2011 : «Les pays arabes pourront se poser comme les nouveaux champions des marchés émergents»

Interview à recommander à tous les esprits chagrins qui ne voient dans les pays arabes que des bandes d’incultes fanatisés. L’analyse économique est ici aussi porteuse d’autres espoirs.

 

Sur « Marianne 2″, le 26 février 2011 : Tunisie, Egypte, Libye : «les révoltés ne veulent pas le pouvoir»

Regard d’anthropologue sur le phénomène des émeutes dans les pays arabes… ou ailleurs.

 

Sur le site de la revue « Jeune Afrique », le 25 février 2011 : Tunisie, la vérité sur la fuite de Ben Ali

Le récit de la fuite de Ben Ali. Dans le détail.

Bonne lecture !

Daniel

Conseil des droits de l’homme : belle naïveté !

27 février, 2011
Divers | 2 réponses »

Le Temps du 26 février 2011 : Droits humains : la Libye est clouée au pilori

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/653fc8b6-4127-11e0-8732-9789c3dce95e/La_Libye_est_clou%C3%A9e_au_pilori

Conseil des droits de l'homme : belle naïveté ! ce-fou-qui-les-gouvernes-et-les-massacres-300x242

.
Quel enthousiasme dans mon quotidien ce samedi : « lors d’une session extraordinaire à tous points de vue, le Conseil des droits de l’homme a accepté de suspendre Tripoli« .

Mon épouse a proposé une réflexion qui me semblait beaucoup plus pertinente : « Mais qu’est-ce que la Libye faisait dans un Conseil des droits de l’homme ? » Eh oui, c’est pourtant ainsi… la mécanique subtile et alambiquée de l’ONU fait que des pays très peu enclins au respect des droits élémentaires de leurs citoyens participent à des instances chargées du respect des droits de l’homme. Au moins, le Conseil des droits de l’homme a-t-il prévu que les Etats membres de soumettent à une évaluation… Mais mieux vaut ne pas trop être dupe.

En l’occurrence, je me demande si on n’est pas un peu dupe à la rédaction du Temps : « Ceux qui continuent de croire que le Conseil des droits de l’homme n’est qu’une coquille vide se raviseront« . Pas si sûr… Et l’enthousiasme est inarrêtable : « la réactivité du Conseil aura rarement été aussi forte« . Sachant que le même article évoque la suspension préalable de la Libye par la « Ligue arabe« , on appréciera à sa juste mesure cette forte réactivité . Il aura fallu que le régime Kadhafi en vienne au massacre à grande échelle pour la susciter…

Mais cela n’intimide pas le rédacteur de l’article : « Le Conseil des droits de l’homme acquiert tout à coup une crédibilité considérable« . Extraordinaire, n’est-ce pas ? Une lecture attentive révèle toutefois que « le délégué chinois a estimé qu’il était inopportun de créer un précédent en suspendant un membre du conseil« . Et ce n’est pas tout, « Cuba a aussi manifesté sa crainte du précédent ». Comme s’il ne suffisait pas que les dictatures soient réticentes, »l’Italie et Chypre ont longtemps freiné des quatre fers pour tenter d’éviter la suspension« . Pas de doute, la crédibilité du Conseil des droits de l’homme est à son zénith !

Non seulement les gouvernements occidentaux, mais aussi les institutions internationales ont dû attendre des massacres à grande échelle pour se rendre compte que le régime du tyran preneur d’otages était une dictature sanguinaire (quelques rappels ici). Pas juste un régime autoritaire, non… une vraie dictature bien dégueulasse. Alors, qu’on ne vienne pas parler de crédibilité pour les réactifs de la 25e heure !

Daniel

123456...43

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni