Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2012
Archive pour octobre, 2012


Le raisonnement boiteux de Schneider-Ammann

30 octobre, 2012
L'idée reçue | 8 réponses »

Le conseiller fédéral en charge de l’économie ne distingue pas entre corrélation et causalité

Le raisonnement boiteux de Schneider-Ammann  dans L'idée reçue topelement

 

Polémique. Le ministre suisse de l’économie considère qu’il y a trop de bacheliers (porteurs de maturités) en Suisse. A son avis, c’est parce qu’il y a plus d’étudiants dans les cantons romands qu’on y trouve aussi les taux les plus élevés de chômage. Au-delà d’une prise de position pour le moins surprenante en ce début de XXIème siècle, celui qui sera bientôt aussi ministre de la formation et de la recherche (ces domaines passeront dans son département dès le 1er janvier 2013) montre surtout  ici qu’il ne fait pas la différence entre corrélation et causalité.

En effet, Johann Schneider-Ammann compare deux séries de statistiques : celle de la proportion de jeunes porteurs de maturité et celle des taux de chômage cantonaux. Et que constate-t-il ? Que les cantons qui font état des taux les plus élevés de sans-emploi sont justement ceux qui favorisent l’accès aux études supérieures. Bingo ! Eurêka ! Le ministre bernois a trouvé pourquoi les cantons latins sont plus affectés par le chômage !

Mais son raisonnement est affecté par un biais cognitif bien connu : Schneider-Ammann veut voir un lien de causalité là où il n’y en a pas, en comparant deux séries de statistiques sans lien direct. Il aurait tout aussi bien pu remarquer que la natalité en Europe avait diminué à peu près au même rythme que la disparition des cigognes ou que le taux de délinquance est plus élevé dans les quartiers ou l’on mange plus de pâtes et de pommes de terre. Il en aurait donc déduit en conséquence que le nombre de bébés était influencé de manière décisive par le nombre de cigognes disponibles et que la consommation de féculents favorise la délinquance.

De fait, c’est idiot : si l’on consulte les statistique du chômage, on constate que ce ne sont pas les gens qui ont fait des études qui sont le plus souvent au chômage, mais au contraire ceux qui ont le moins de diplômes. L’équation Schneider-Ammann n’a donc aucun sens. La statistique suisse fait état actuellement de 6,8 % de demandeurs d’emploi parmi les gens qui ont terminé des études secondaires I (école obligatoire), de  3,6 % parmi les porteurs de titres du secondaire II (maturités) et de 2,4 % pour ceux qui ont achevé une formation tertiaire (universités, école polytechniques et HES). Mais sa corrélation directe, simple et sans recul a si vite séduit notre homme qu’il n’a pas jugé bon d’aller vérifier.

Bien sûr, les études coûtent cher et notre très libéral ministre voit peut-être aussi l’opportunité de faire des économies. On ira ensuite chercher les spécialistes qui manquent dans les pays voisins (ingénieurs, mathématiciens, médecins, etc.), ce qui laisse porter le coût de leur formation aux autres pays. Le ministre a d’ailleurs reconnu qu’il était prêt à accepter les diplômés bien formés « d’où qu’ils viennent ». Les voisins apprécieront…

Au fond, Schneider-Ammann aurait tout aussi bien pu proposer une autre corrélation qui pourrait aussi bien expliquer le taux de chômage de certains cantons : la pratique d’une langue latine. En effet, le Tessin et les cantons romands ont traditionnellement un taux de chômage plus élevé et les cantons romands qui s’en sortent le mieux sont précisément ceux qui comptent une minorité alémanique (Valais et Fribourg). Il semblerait que le dessinateur du Temps ait aussi pensé à cette possibilité.

« Le Temps » a finalement bien résumé l’affaire : « Dans sa défense de l’apprentissage, Johann Schneider-Ammann réagit comme le patron de l’entreprise d’engins de chantier Ammann qu’il est resté« . Un ministre qui ne voit pas beaucoup plus loin que les murs de son ancienne boîte, en somme.

Peut-on espérer que le ministre finira par reconnaître une gaffe ? Peu probable… On sait depuis longtemps que le système politique suisse coupe les têtes qui dépassent et que ce sont rarement les meilleurs qui sont élus au Conseil fédéral. Mais je reste un peu estomaqué de pareille bêtise.

Daniel

Un an après…

9 octobre, 2012
Divers | 4 réponses »

Blog inactif depuis le 9 octobre 2011

Un an après... IMG_3403

Bonjour à vous, lecteurs qui arrivent encore sur cette page, que ce soit par une vieille fidélité ou par hasard…  Ce blog n’est plus actif depuis exactement une année, mais je laisse ses pages en ligne, en espérant qu’elles puissent encore satisfaire d’occasionnels lecteurs.

De fait, ce sont des circonstances personnelles et familiales qui m’ont tout d’abord éloigné de mon activité d’écriture régulière sur ce blog. Au bout de quelques mois, j’ai hésité à y revenir, mais j’avais aussi l’impression d’avoir faire le tour du sujet, en tout cas pour ce que j’étais capable d’en faire (nul doute que des spécialistes des médias savent et sauront produire des analyses autrement plus pénétrantes).

Je n’ai donc pas repris l’écriture régulière sur le net et je me suis même quelque peu distancié de la presse et des médias de manière générale. Bien sûr, je lis toujours mes deux quotidiens (Le Temps et Le Courrier), ainsi que d’autres périodiques dont j’apprécie les qualités. Mais je consacre plus de temps à d’autres activités ainsi qu’à d’autres types de lectures. Pas de doute : on se porte mieux dès qu’on fréquente moins l’information du désastre proposée tous les jours par la télévision, les journaux gratuits et ceux de caniveau ou les sites internet qui se contentent de se copier-coller les uns les autres.

Si la critique médiatique ne me manque pas, l’envie d’écrire et d’être lu me taraude tout de même un peu (les brouillons personnels, ça manque d’interaction). Je mûris donc un nouveau projet de blog. Lorsque je me lancerai, je viendrai insérer ici même un billet pour faire connaître l’adresse du nouveau blog. Quand ? Je n’en sais rien…

En attendant, meilleures salutations à tous !

Daniel

 

 

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni