Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

  • Accueil
  • > Divers
  • > S’informer brièvement sur l’actualité…
26
mai 2011
S’informer brièvement sur l’actualité…
Posté dans Divers par Dani à 10:02 | 8 réponses »

20 minutes du 26 mai 2011 :l’info proposée par les pages « Monde »

capitainehaddock1232873497.jpg

.
Essayez donc, sur un blog, de critiquer le journal gratuit « 20 minutes » : il y aura des commentaires, plus que d’habitudes… notamment ceux de nobles défenseurs du journal gratuit, arborant l’URL du site de 20 minutes en lien sous leur identifiant. Cela a été le cas dernièrement  lorsque j’ai écrit un petit billet en forme de parodie d’une annonce « offre d’emploi » de « 20 minutes ». Leitmotiv de la défense : « 20 minutes vous offre la possibilité de vous informer en bref sur l’actualité« .

Aujourd’hui, je prends donc au mot ces défenseurs de « 20 minutes » et je vais m’informer en bref sur l’actualité mondiale grâce au journal gratuit ( avec les pages « Monde », donc). Que vais-je découvrir ? Un reportage sur les manifestations en Espagne? La guerre en Libye ou les émeutes en Syrie et au Yémen ? Les foucades de Berlusconi qui tente de sauver son régime à Milan ? Le G8 réuni à Deauville ? L’ouverture d’un passage avec Gaza par l’Egypte ? Les difficultés de la Grèce endettée ? Quels enjeux économiques, politiques, écologiques ou sociaux seront donc présentés aujourd’hui ? C’est qu’il s’en passe des choses !

3 pages « Monde » dans « 20 minutes »… chic, je vais savoir « ce qu’il se passe dans le monde » : un animateur qui abuse d’enfants dans l’Essonne, un ministre français accusé de harcèlement sexuel, Obama et Cameron  occupés à servir des saucisses et des steaks hâchés à des militaires et qui vont ensuite jouer au ping pong, le métro de Bruxelles qui ne passera plus de musique en français, des tornades aux Etats-Unis, deux députés ukrainiens qui en viennent aux mains et des saoudiennes qui militent sur facebook pour avoir le droit de conduire une voiture.

Me voici donc informé sur les informations « essentielles » de l’actualité mondiale. Et il me reste même un peu de temps pour parcourir les publicités.

Daniel 


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

8 réponses:

  1. ziver écrit:

    voilà comment ce torchon produit un lavage de cerveau généralisé ! oh la la heureusement que je sais qu’il mange des des steaks hâchés, ça va changer la face du monde et rassuré les consommateur de doMac dans leur périple culinaire mondialisé ! Et franchement heureusement que ce Support publicitaire (je n’ose plus dire journal) existe et qu’il y a des centres commerciaux sinon l’humanité serai perdue ! La perte de valeur et de sens critique dont est victime notre société est vraiment navrante. Les gens se batte pour des produit industrielles et fustigent les dictateurs et (soi disant) les étrangers que la presse leur montre en étendard. Derrière le monde politique et les médiat il y a des hommes et des femmes pétée de tune que joue les parasite en camouflant la vraie criminalité que est celle des multinationales banques en chemise cravate par le jeux de l’endettement et de la spéculation grande échelle !

  2. msi écrit:

    ce « journal » me fait penser un peu à un montreur d’ours

    « vous avez vu machin a fait ça » « il a dit que… » etc….

    c’est du rapportage et non du reportage

  3. @Msi : « c’est du rapportage et non du reportage »…

    Superbe ! Je n’ai jamais pensé à le formuler ainsi… mais c’est tellement vrai ! :-)

  4. Beldi écrit:

    Bonjour, bonjour!

    Hum, pour une fois, je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous (et non, je ne travaille pas au 20 minutes, ni n’entretient une relation quelconque avec ce journal). Je pense que le problème vient moins du choix des sujets que de la manière dont ils sont traités. A cet égard, même l’information sur le BBQ entre Cameron et Obama peut être intéressante, à condition d’expliquer ce que ce genre de mise en scène peut avoir d’importance dans la communication sur les relations diplomatiques entre pays et leur articulation avec les relations personnelles entre dirigeants gouvernementaux. La question de la discrimination des femmes en Arabie Saoudite mérite aussi d’être traitée (après tout, ce pays est l’un de nos principaux fournisseurs de pétrole et donc un partenaire diplomatique essentiel), mais si l’article se cantonne dans l’anecdotique, évidemment qu’on n’apprendra pas grand-chose. Même chose pour les pugilats au parlement ukrainien, dans la mesure où ce genre de débordement permet d’illustrer de manière spectaculaire le climat politique délétère qui règne dans ce pays qui constitue quand même une des zones-tampon d’importance entre l’UE et la Russie. La question des tornades aux USA n’est pas inintéressante non plus, primo, parce qu’il s’agit des séries de tornades les plus meurtrières et dévastatrices depuis des annnées, et deuxio, parce qu’elle permet de souligner les carences sérieuses dans les systèmes d’aide aux populations victimes de désastres naturels dans ce pays.

    Ensuite, la liste des sujets d’actualité qui vous semblent d’importance reflète parfaitement l’agenda des médias disons standards (la presse qui se veut de qualité, les chaînes de TV et de radio qui reprennent les mênes sujets). D’une certaine manière, vous illustrez là à merveille le vieil adage en science des médias et de la communication qui veut que les médias d’informations ne puissent pas vous imposer QUOI penser, mais plutôt A QUOI penser, et, éventuellement, dans certains cas, sous quel angle y penser. L’actualité libyenne ou syrienne, ou encore le G8 de Deauville sont certes très importants, mais qu’en est-il des événements d’importance qui ont lieu dans le reste du monde et qui échappent complètement au radar de nos médias?

  5. @Beldi :

    En fait, je suis tout à fait d’accord avec vous. Il ne s’agissait là que d’un billet fort court qui réagissait directement à des commentaires lus à la suite du billet précédent. Bien sûr que c’est avant tout la manière de traiter les sujets qui compte et que mêmes les sujets figurant dans le 20 minutes pourraient être traités correctement et intelligemment. N’hésitez pas à reprendre d’anciens billets où j’avais traité plutôt cet aspect, vous verrez qu’il ne m’a pas laissé indifférent.

    La liste que j’ai proposée ici, je l’ai composée en quelques minutes en me demandant quels étaient les événements en cours les plus frappants. Je n’ai pas vraiment creusé plus loin. Au fond, je voulais juste marquer « l’information à la sauce 20 minutes » pour montrer par l’exemple ce qu’était « l’information en bref sur l’actualité » qu’évoquaient les commentateurs sur mon blog.

    Faut rien y chercher de plus… ;-)

  6. Beldi écrit:

    Pour dire la vérité, je ne lis jamais ou presque jamais le 20 Minutes. Il m’arrive de jeter un oeil sur un exemplaire laissé à la seule place de libre que j’ai réussi à trouver dans le train, mais à chaque fois, je me rends compte que je ne fais pas partie du public visé par ce média. Et de toute évidence, vous n’en faites pas partie non plus. Je pense que c’est aussi là un autre élément à garder en tête pour l’évaluer.

    En fait, j’aurais plutôt tendance à comparer le 20 Minutes aux flash d’actualité d’une radio commerciale, entre deux plages de pub. On donne les titres et un résumé de résumé, histoire de simplement proposer un vague aperçu des thèmes de la journée. Mais, c’est au public d’aller ensuite creuser en se tournant vers des contenus plus approfondis. Si le public ne le fait pas, au fond, c’est son problème. Je pense que c’est en résumé la logique du 20 Minutes. L’actualité qui s’y trouve n’a d’autres objectif que de décorer la pub et donner une raison aux gens de se tourner vers ce qui ne serait autrement rien de plus qu’un simple prospectus commercial.

    Sur le fond, je suis d’accord avec vous et je n’ai effectivement pas pensé que vous ne faisiez que pousser un rapide coup de gueule. Bon, il faut dire qu’en tant qu’étudiante en média et comm, il m’arrive d’avoir de stupides réflexes, genre déformation professionnelle! ^_^ Et l’un d’entre eux, c’est de sursauter quand on me dit que certaines informations, éloignées de l’agenda des médias standards, ne seraient qu’accessoires et sans intérêts. J’aurais dû mieux regarder! Mea maxima culpa (et quelques coups de fouets plus tard….)!

  7. Moto ancienne écrit:

    Je rejoins entièrement ton avis ! Comme beaucoup de source d’information française (presse, tv), aucun véritable problème n’est abordé !

    fukushima, #spannishrevolution, rien de tout ça… peut être que ça correspond à l’actualité que recherchent un maximum de personne.

    Ceux qui ont compris cette « manipulation » ne consultent plus du tout ce genre de papiers, mais se concentrent sur Internet, avec twitter normalement, formidable outil de veille !

  8. Beldi écrit:

    Twitter: formidable outil de veille….ou de désinformation et de propagande à la puissance 1000! En effet, distinguer le bon grain de l’ivraie au milieu de ce flux continu de petits bouts de ficelles tient souvent de la gageure! Par ailleurs, suivant les thèmes que l’on choisit de favoriser sur ses fils Twitter, on n’est pas forcément mieux informé qu’avec 20 Minutes. Pire même, on risque de ne se tenir au courant que de certaines actualités et d’en venir à oublier qu’il existe aussi tout un monde qui n’orbite pas forcément autour de son propre nombril. Du coup, presse gratuite ou payante, presse-papier ou presse-en-ligne, les recettes restent les mêmes: garder ses antennes dehors et faire preuve d’un esprit critique constant. Comme nous le répétaient nos profs à l’uni.: « Ne tenez jamais rien pour définitivement acquis et remettez toujours en cause vos idées reçues! » En d’autres termes, ne laissez jamais votre vision du monde s’ensabler et votre esprit se scléroser! Probablement le truc le plus utile que l’on m’ait dit pendant ces 4 années d’études, quelle que soit la branche étudiée!

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni