Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

15
mai 2011
20 minutes embauche !
Posté dans Divers par Dani à 10:44 | 20 réponses »

20 minutes du 12 mai 2011, page emploi: Un(e) journaliste RP (80 %)

Ce jeudi, dans la feuille de chou distribuée gratuitement dans les gares et aux arrêts de bus, puis plus tard dans les corbeilles publiques, on pouvait lire que « 20 minutes » cherche un(e) journaliste RP à 80 %. Marrant, l’annonce compte plus de mots que la quasi-totalité des prétendus articles publiés par le prétendu journal !

20 minutes embauche ! 1881

Etant donné que ce texte est écrit dans la plus pure langue de bois, je vous propose ci-dessous une traduction réalisée par mes soins :

« 20 minutes » est une plate-forme de désinformation multimédia à destination des Romands, que ce soit via le prospectus quotidien, internet ou les outils de communication mobiles.

Afin de poursuivre notre travail de sape de la presse, nous cherchons :

Le poste :

rattaché à la rubrique « Actualités », composée de 8 copieurs-colleurs, vous assurez la copie quotidienne entre les rédactions romandes et alémaniques de la marque « 20 minutes ». Vous épluchez le « 20 minutes » ou le « Blick » d’outre-Sarine et vous traduisez les articles de la maison-mère de Zürich. Vous lisez superficiellement les titres des dépêches d’agences et réalisez des interviews à deux balles et des enquêtes bidon tant pour la version « print » que pour le web. Vos horaires sont pénibles et vous êtes amené à travailler le dimanche.

Vous :

journaliste RP, au bénéfice d’une immense culture générale inutile pour ce poste, vous maîtrisez parfaitement le franglais et les abréviations « djeunz » et parlez couramment l’allemand correspondant. Vous ne vous intéressez pas aux institutions politiques et à l’économie. Vous êtes capable de copier-coller en chantant et vous vous adaptez facilement aux nouvelles combinaisons de touches du copier-coller. La gestion du stress (le journal est écrit en 20 minutes !) et de bonnes connaissances des « people » seraient des atouts décisifs.

Notre équipe :

prospectus publicitaire le plus saisi-jeté de Suisse romande, « 20 minutes » s’est également imposé comme le site web de désinformation le plus réactif et espiègle de sa catégorie (ou il est seul ?). Notre équipe de moines copistes, composée d’une cinquantaine de galériens, s’attache à proposer chaque jour des histoires complètement anecdotiques et sans intérêt aux Romands.

 

Pour la version xyloglosse, voir bien sûr l’édition papier de « 20 minutes » du 12 mai 2011.

Daniel

PS : Pour ceux qui seraient tentés de s’indigner, sachez que je considère que les journalistes sont généralement des gens cultivés et curieux, mais que leurs qualités sont terriblement sous-employées dans les journaux gratuits qui servent du n’importe quoi au grand public alors qu’ils auraient pu devenir un moyen d’information original et utile.


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

20 réponses:

  1. kalvin écrit:

    Excellent !

  2. MARYLINE écrit:

    Magnifique..je partage tellement votre avis.. marre de ces feuilles de chou pourri

  3. claudia écrit:

    Je vois que vous connaissez bien ce journal; ne me dites pas que vous le prenez tous les jours afin de le lire et d?ainsi alimenter votre blog…? C?est judicieux de prendre vos infos directement à la source, ça fait toujours un lecteur en plus dans les statistiques :-)

    Belle journée et bonne lecture!

  4. FANATIQUE écrit:

    En attendant, le « 20 minutes » vous offre la possibilité de vous informer en bref sur l’actuaclité. Quel autre journal est gratuit.

    C’est qu’une question de jalousie cher Daniel. Quel est votre intérèt à descendre ce journal? N’avez-vous rien de mieux à faire dans votre vie que d’écrire un roman inutile?

    Pitoyable.

  5. Quelqu'un écrit:

    C’est vrai que votre blog est bien plus intéressant et intelligent!!!

  6. @Claudia :
    Je connais ce journal parce que je le feuillète rapidement tous les jours. Pourquoi ? Parce que la majorité de mes élèves le lit et que nombre de questions ou d’affirmations en proviennent directement : « vous avez vu… ? ». Cela me permet de répondre ou de faire analyser le titre du journal en question.

    @FANATIQUE :
    J’attendais ce genre de réaction. Je vais donc vous répondre point par point :

    1) S’informer en bref sur l’actualité : Regardez honnêtement quelle « actualité » est proposée par ce journal : des faits divers, des histoires anecdotiques, des informations complètement fausses ou manipulatrices (voir les nombreux exemple sur ce blog). J’ai suffisamment consulté ces pages pour évaluer à quel point elles constituent la plus pure diversion d’une véritable information.

    2) Autre journal gratuit : Les autres journaux ne sont en effet pas gratuits, mais on trouve toutes sortes de sources d’information gratuites et fiables sur internet. Donc, même un jeune désargenté peut s’informer sérieusement. Le « 20 minutes » n’est par contre pas informatif du tout, c’est juste un puzzle d’histoires aguichantes pour que le « lecteur » voie les publicités !

    3) Jalousie : Pourquoi donc devrais-je être jaloux d’une production écrite d’aussi piètre qualité, ne serait-ce qu’au vu des nombreuses fautes d’orthographe ou de syntaxe qui jalonne ce « journal » ? Il faudra trouver autre chose…

    4) Mon intérêt : Il n’est pas de « descendre », mais de dénoncer !!! Ce prétendu journal est une illusion d’information, une mine de désinformations et de confusions, un mauvais exemple rédactionnel. Il participe d’une destruction de la presse en général. Les jeunes que je rencontre tous les jours méritent mieux que le mépris affiché ainsi à leur égard par Edipresse !

    5) Pitoyable : Question de ma part –> Vous travaillez pour « 20 minutes » ?

    Prenez donc le temps de lire ce journal, analysez ce qui y est écrit et revenez me dire en face que c’est une information de qualité.

  7. claudia écrit:

    C’est ce que je dis, un lecteur en plus… autre question: c’est les vacances scolaires en ce moment ou vous travaillez sur votre blog pendant les heures de cours? Ou peut-être que vous travaillez à temps partiel? Je sais, je suis curieuse, mais je suis pas une journaliste ;-)

  8. @claudia .

    En effet, vous êtes curieuse. Ce ne sont pas les vacances scolaires… pas encore ! ;-)

    A l’instant même, c’est juste un trou dans l’horaire qui correspond à des heures au delà du 100% les mois précédents. J’y retourne cet après-midi. Quant à tenir un blog, cela ne prend pas autant de temps qu’on pourrait croire. L’article ci-dessus m’a demandé 15 minutes pour la rédaction, puis 5 minutes un peu plus tard pour une relecture (c’était hier).

    Pour le « un lecteur en plus », je dois bien vous donner raison. Cela dit, je ne suis souvent pas décompté parmi les journaux distribués puisque je récupère le journal en fin de journée dans une des classes où il traîne sur une table…
    Mais si je veux pouvoir réagir, il est mieux d’avoir parcouru le journal. Et rien qu’à le parcourir rapidement, j’y trouve au moins 2 ou 3 âneries !

  9. Le Gratin écrit:

    Les « journalistes » du 20 Minutes ne devraient-ils pas être en train de copier coller des dépêches d’AFP et regarder des vidéos « buzz » sur YouTube pour remplir d’inutilités et de mensonges involontaires leur imposteur de journal quotidien et heureusement gratuit?

    Sérieusement, ne perdez pas votre temps sur ce blog, on attend avec impatience les « fresh news » qui tapisseront et essuieront des souliers mouillés ou sales sur les planchers de bus et de trains.

  10. msi écrit:

    @fanatique

    « En attendant, le ?20 minutes? vous offre la possibilité de vous informer en bref sur l?actualité. Quel autre journal est gratuit.  »

    merci de m’avoir fait rire ce lundi matin :)

    avec une faute dans « actualités » vous devez bosser pour 20min…..

  11. FANATIQUE écrit:

    En attendant, vous lisez tous le « 20 minutes ».. ;)

    &

    Grâce à vous les statistiques augmentent!

  12. @FANATIQUE (ou Brigitte ?) :

    Manifestement, absolument, forcément, malheureusement… que sais-je ? ;-)

    Mais cela ne signifie pas forcément caution. Il faut toujours observer les choses dont on se méfie et on ne peut critiquer que ce que l’on connaît.

  13. FANATIQUE écrit:

    Tout à fait d’accord avec vous, on ne peut critiquer que ce que l’on connaît.

    En revanche. Le quotidien « 20 minutes » a été créer pour les pendulaires. Il donne la possibilité aux lecteurs de s’informer brièvement sur l’actualité. D’ou le nom « 20 minutes » (le journal est censé être lu en l’espace de 20 minutes environs).

    Je pense que malgré les fautes d’orthographe souvent présentes dans les colonnes du quotidien, il est intéressant pour la population de pouvoir être au courant de ce qui se passe dans le monde gratuitement.

    Comme vous le dites si bien, (en tant que professeur) les écoliers lisent le journal ce qui est je pense une bonne chose aussi car en effet, de nos jours, les livres ne sont plus autants aimés des jeunes. Ils ont désormais été remplacés par Facebook, les jeux vidéos et bien d’autres choses malheureusement.

    Sur ce, je vous souhaite une bonne continuation.

  14. @FANATIQUE :

    20 minutes pour le lire ou pour l’écrire ? ;-)

    Si ce n’étaient que des fautes d’orthographe… ce ne serait pas si grave ! Mais il y a une masse de fautes sur les faits !!!

    Vous parlez d’information, mais regardez donc de quoi il s’agit : des faits divers en guise d’information nationale et internationale. Cela ne permet pas à un citoyen de s’informer, mais juste de se DISTRAIRE. Bien sûr, pendant qu’il s’occupera de fesses, de soutien-gorges, de crottes de chien, de crimes en Australie ou au Pérou, du redimensionnement des seins de telle starlette, … il ne risque pas de défendre ses droits ou de s’informer sur les questions importantes en démocratie. Et ce n’est pas une manière de s’informer de « ce qu’il se passe dans le monde »… mais plutôt, éventuellement, un moment d’amusement. Vous répétez « Il donne la possibilité aux lecteurs de s’informer brièvement sur l’actualité »… mais c’est de LA LANGUE DE BOIS !

    Seule explication possible pour moi : vous travaillez pour 20 minutes et défendez votre emploi. Ou alors vous n’avez jamais ouvert le journal. Mais si vous regardez et analysez un peu… vous ne pouvez pas ne pas voir que c’est vraiment mauvais.

    Et très franchement, en tant qu’enseignant, je crois que je préfère que les jeunes lisent des bandes dessinées (il y en a d’excellentes !) que ce ramassis de…

  15. jean-paul écrit:

    c’est dingue, toute personne qui tente un début d’explication sur le succès populaire rencontré par 20m est, selon vous, soit un employé de 20m, soit une personne qui n’a jamais ouvert ce journal.. n’existe-il pas un entre-deux?

    je suis totalement d’accord avec vous sur le fait que les articles proposés ne sont pas toujours d’une pertinence académique. certes, comme vous le dites, 20m occupe un créneau, une niche certainement dictée par des impératifs commerciaux.

    en revanche, ce titre assume pleinement son positionnement éditorial. et personne n’ira chercher dans 20m une analyse de la micro-économie de la pampa argentine, m’a foi forte intéressante, comme un titre comme le Temps est capable de produire. 20m, c’est du concentré d’actu, du cul et du sang. c’est peut-être bête, mais c’est assumé, au contraire de certains quotidiens, prétendument institutionnels, qui crachent sur le 20m mais dont les articles ressemblent furieusement à ceux du gratuit.

    abe

  16. @jean-paul :

    N’exagérez pas non plus : celui qui me répète tranquillement les slogans de 20 minutes comme un simple « porteur d’eau » ne devrait pas trop se formaliser de la boutade « vous travaillez pour eux ? » (surtout si cette personne inscrit l’URL de 20 minutes dans l’espace prévu sur le formulaire des commentaires !). ;-)

    Il se trouve que je consulte régulièrement ce journal et que j’ai à de nombreuses reprises épinglé ici même les incommensurables sottises qu’ils contient quasiment tous les jours. Ce que je défends, c’est que « 20 minutes » n’est pas une source sérieuse et crédible d’informations, mais un support publicitaire vaguement porteurs d’infos aussi anecdotiques qu’insignifiantes. Je ne parle pas dans le vague… je me base sur des observations très concrètes dans le journal lui-même. Si on me réponds simplement que « ce journal gratuit offre la possibilité de s’informer en bref sur l’actualité« , c’est manifestement insuffisant comme défense au vu de tout ce que j’ai déjà dénoncé sur ce blog. Il faudrait trouver une défense plus solide.

    Vous êtes surpris par la dureté de ma critique, soit. Sachez simplement que je fais face tous les jours aux effets négatifs : je corrige du français parlé dans des tests de droit ou d’économie (des choses comme flic, flingue, taule et tant d’autres qui n’ont rien à faire dans ce registre de langue), je dois rétablir des faits tordus par des titres fautifs, je rectifie des informations complètement fausses. Je peux mesurer quotidiennement la contribution de « 20 minutes » à la déculturation contemporaine (mais je sais aussi qu’il y a de nombreux complices…).

    D’autre part, je n’ai nulle part nié le succès populaire de « 20 minutes » et nous n’avons jusqu’à présent pas abordé cet aspect dans ce fil de discussion. Cela dit, si 20 minutes était vendu ne serait-ce que 50 centimes… ce succès disparaîtrait certainement tout aussi vite qu’il est advenu ! (Faites donc l’essai !).

    Pour le reste, vous avez raison : « de l’actu, du cul, du sang, bête et assumé ». Et je vous rejoins sur votre constat à propos des autres journaux, qui suivent de plus en plus le mauvais exemple. Jetez donc un coup d’oeil sur ce blog et vous verrez qu’ils n’ont pas (non plus) été épargnés. Je me suis même demandé s’il valait la peine de payer un quotidien orange, étant donné le peu de différence : http://pikereplik.unblog.fr/2009/11/01/pour-2-francs-20-de-plus/ .

    A propos, vous travaillez vous aussi pour « 20 minutes » ? (vu que vous arborez aussi l’URL de 20 minutes ?) ;-)

  17. Amanda écrit:

    Daniel,

    Expliquez-moi donc pourquoi vous lisez encore le 20 minutes… ?

  18. Bonjour Amanda,

    J’ai glissé un truc là-dessus plus haut : en fait, je ne LIS pas vraiment, j’y jette plutôt un rapide coup d’oeil (cela me prend beaucoup moins que 20 minutes ! – plutôt 2-3 minutes).

    Tous les jours, j’ai face à moi des jeunes entre 16 et 25 ans à qui j’enseigne des notions de droit et d’économie principalement. Une partie (mais pas tous !) de ces jeunes lit le 20 minutes et m’interpellent assez souvent en me disant parce exemple : Vous avez vu, ils ont décidé ceci ou fait cela, untel a dit ou fait cela… ou tout autre « info » du même genre. Parfois voire souvent, cela ne tient pas. Cela peut être dû au fait que l’info a été mal comprise, mais c’est parfois dû aussi au fait qu’elle était fausse, trop simplifiée ou très mal présentée par le journal. D’autre fois, mes élèves m’interrogent aussi directement sur une « info ». Si je veux pouvoir donner une bonne réponse, il est préférable pour moi d’avoir aussi lu l’article en question…

    Si je changeais de métier, je ne toucherais plus à 20 minutes…

    Et il m’arrive parfois (quand même !) de trouver un bon article ou de m’amuser… mais c’est assez rare.

  19. Gregoire écrit:

    Vous qui êtes un homme de challenge, il faut postuler!
    Mais je vous préviens, ce sera au détriment de plus de la moitié de vos vacances et pour un salaire horaire bien moindre. LOL

  20. @Grégoire :

    Pour le salaire, vous avez raison. Pour les vacances aussi… mais c’est sans compter que le travail d’enseignant mobilise 6 jours par semaine (parfois 7), ce que les vacances viennent compenser. Bien sûr, il y a aussi des enseignants qui font le minimum. Des journalistes aussi, d’ailleurs.

    Et vous savez, si ce travail était aussi « avantageux » que vous semblez le croire, on ne serait pas en manque chronique d’enseignants.

    Quant à postuler à « 20 minutes », non merci ! Il y a des compromissions dont je ne serais assurément pas capable.

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni