Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

Archive pour mai, 2011


S’informer brièvement sur l’actualité…

26 mai, 2011
Divers | 8 réponses »

20 minutes du 26 mai 2011 :l’info proposée par les pages « Monde »

capitainehaddock1232873497.jpg

.
Essayez donc, sur un blog, de critiquer le journal gratuit « 20 minutes » : il y aura des commentaires, plus que d’habitudes… notamment ceux de nobles défenseurs du journal gratuit, arborant l’URL du site de 20 minutes en lien sous leur identifiant. Cela a été le cas dernièrement  lorsque j’ai écrit un petit billet en forme de parodie d’une annonce « offre d’emploi » de « 20 minutes ». Leitmotiv de la défense : « 20 minutes vous offre la possibilité de vous informer en bref sur l’actualité« .

Aujourd’hui, je prends donc au mot ces défenseurs de « 20 minutes » et je vais m’informer en bref sur l’actualité mondiale grâce au journal gratuit ( avec les pages « Monde », donc). Que vais-je découvrir ? Un reportage sur les manifestations en Espagne? La guerre en Libye ou les émeutes en Syrie et au Yémen ? Les foucades de Berlusconi qui tente de sauver son régime à Milan ? Le G8 réuni à Deauville ? L’ouverture d’un passage avec Gaza par l’Egypte ? Les difficultés de la Grèce endettée ? Quels enjeux économiques, politiques, écologiques ou sociaux seront donc présentés aujourd’hui ? C’est qu’il s’en passe des choses !

3 pages « Monde » dans « 20 minutes »… chic, je vais savoir « ce qu’il se passe dans le monde » : un animateur qui abuse d’enfants dans l’Essonne, un ministre français accusé de harcèlement sexuel, Obama et Cameron  occupés à servir des saucisses et des steaks hâchés à des militaires et qui vont ensuite jouer au ping pong, le métro de Bruxelles qui ne passera plus de musique en français, des tornades aux Etats-Unis, deux députés ukrainiens qui en viennent aux mains et des saoudiennes qui militent sur facebook pour avoir le droit de conduire une voiture.

Me voici donc informé sur les informations « essentielles » de l’actualité mondiale. Et il me reste même un peu de temps pour parcourir les publicités.

Daniel 

20 minutes embauche !

15 mai, 2011
Divers | 20 réponses »

20 minutes du 12 mai 2011, page emploi: Un(e) journaliste RP (80 %)

Ce jeudi, dans la feuille de chou distribuée gratuitement dans les gares et aux arrêts de bus, puis plus tard dans les corbeilles publiques, on pouvait lire que « 20 minutes » cherche un(e) journaliste RP à 80 %. Marrant, l’annonce compte plus de mots que la quasi-totalité des prétendus articles publiés par le prétendu journal !

20 minutes embauche ! 1881

Etant donné que ce texte est écrit dans la plus pure langue de bois, je vous propose ci-dessous une traduction réalisée par mes soins :

« 20 minutes » est une plate-forme de désinformation multimédia à destination des Romands, que ce soit via le prospectus quotidien, internet ou les outils de communication mobiles.

Afin de poursuivre notre travail de sape de la presse, nous cherchons :

Le poste :

rattaché à la rubrique « Actualités », composée de 8 copieurs-colleurs, vous assurez la copie quotidienne entre les rédactions romandes et alémaniques de la marque « 20 minutes ». Vous épluchez le « 20 minutes » ou le « Blick » d’outre-Sarine et vous traduisez les articles de la maison-mère de Zürich. Vous lisez superficiellement les titres des dépêches d’agences et réalisez des interviews à deux balles et des enquêtes bidon tant pour la version « print » que pour le web. Vos horaires sont pénibles et vous êtes amené à travailler le dimanche.

Vous :

journaliste RP, au bénéfice d’une immense culture générale inutile pour ce poste, vous maîtrisez parfaitement le franglais et les abréviations « djeunz » et parlez couramment l’allemand correspondant. Vous ne vous intéressez pas aux institutions politiques et à l’économie. Vous êtes capable de copier-coller en chantant et vous vous adaptez facilement aux nouvelles combinaisons de touches du copier-coller. La gestion du stress (le journal est écrit en 20 minutes !) et de bonnes connaissances des « people » seraient des atouts décisifs.

Notre équipe :

prospectus publicitaire le plus saisi-jeté de Suisse romande, « 20 minutes » s’est également imposé comme le site web de désinformation le plus réactif et espiègle de sa catégorie (ou il est seul ?). Notre équipe de moines copistes, composée d’une cinquantaine de galériens, s’attache à proposer chaque jour des histoires complètement anecdotiques et sans intérêt aux Romands.

 

Pour la version xyloglosse, voir bien sûr l’édition papier de « 20 minutes » du 12 mai 2011.

Daniel

PS : Pour ceux qui seraient tentés de s’indigner, sachez que je considère que les journalistes sont généralement des gens cultivés et curieux, mais que leurs qualités sont terriblement sous-employées dans les journaux gratuits qui servent du n’importe quoi au grand public alors qu’ils auraient pu devenir un moyen d’information original et utile.

Le sentencieux de 24heures

10 mai, 2011
Divers | 2 réponses »

24 heures du 7 mai 2011 : Oussama ben Laden et les sentencieux

http://archives.24heures.ch/VQ/LAUSANNE/-/article-2011-05-778/oussama-ben-laden—et-les-sentencieux

Le sentencieux de 24heures baillon

.
Editorial enflammé dans « 24 heures » de samedi 7 mai ! Pas content, l’éditorialiste… même franchement fâché si j’en juge à ses termes…. : le voilà qui épingle « les pisse vinaigres de tous bords« , « ceux qui, à l’instar du conseiller aux Etats radical Dick Marty, pluriparlementaire qui sait tout sur tout et toujours mieux que quiconque« , « les donneurs de leçon » et tant d’autres, occupés à discuter l’intervention américaine au Pakistan et la politique de communication d’Obama… S’il le pouvait, il leur interdirait peut-être même de s’exprimer. En tout cas, voilà bien un éditorial en forme de : « vos gueules ! ».

Qui sont tous ces gens attaqués sans être nommés ? A l’exception notable du conseillers aux Etats  Dick Marty (une haine particulière envers lui ?), on ne le saura pas. Mais on devine un peu… Ce qui est toutefois frappant, c’est de voir un éditorialiste jouer les « donneurs de leçons » tout en reprochant à d’autres d’être des « donneurs de leçons« . Je me demande bien au nom de quoi les interventions de ceux qui doutent seraient plus stupides que celle de M. Camponovo, éditorialiste de cette édition du weekend.

Qu’est-il donc reproché à cette horde de « pisse-vinaigre » ? Le journaliste accepte tout d’abord de « passer sur ceux qui se lèvent le matin en se demandant ce qu’on va leur cacher et quels complots ils devront déjouer« . Il est vrai que les théoriciens du complot pullulent à notre époque… mais faut-il pour autant renoncer systématiquement au doute et croire tout le monde sur parole (enfin, surtout les « gentils », autrement dit les dirigeants occidentaux…) . On peut toujours se moquer, bien sûr, mais il faut bien admettre qu’Obama demandait à être cru uniquement sur sa bonne mine tout au long de la semaine passée. Aucun début de preuve n’était alors avancé et les autorités américaines ont au moins avancé trois versions différentes du récit de l’assaut du 1er mai (cf. la Liberté des 4 et 6 mai 2011). Le président Bush avait aussi auparavant « inventé » des armes de destructions massives irakiennes… Dans ces conditions, il ne faut pas systématiquement moquer ceux qui doutent dans un réflexe de rejet  : il vaut mieux leur répondre !

Accessoirement, le métier d’un journaliste devrait être de vérifier l’information plutôt que de jouer les porte-parole…

Après les « théoriciens du complot » vient le tour de Dick Marty, qui a accordé une longue interview au même « 24 heures » la veille. Selon Camponovo, celui-ci « sait tout sur tout« . Bizarre, il me semblait avoir simplement lu l’opinion d’une personnalité, ni plus ni moins prétentieuse qu’une autre. Quel crime de lèse-politiquement correct aurait donc commis Dick Marty dans cette interview ?Je n’ai pas trouvé… Toujours est-il que notre éditorialiste estime que les Etats-Unis sont un « pays en guerre » et qu’ils « ont perdu des milliers de citoyens par la faute de l’un des plus grands salauds de l’Histoire« . Et voilà, pour M. Camponovo, cela justifie « en soi » des méthodes expéditives et tous ceux qui se permettent de discuter le bien-fondé de l’attitude des autorités américaines sont des imbéciles. C’est très clairement ce que cet éditorial laisse entendre.

Pourtant, ces affirmations sont assez largement discutables : on peut aussi estimer que Ben Laden est un criminel de droit commun qui devrait passer devant une cour de justice et y livrer au passage toutes sortes d’informations fort intéressantes (qui auraient pu gêner certains…). On peut bien sûr aussi estimer que l’attentat du 11 septembre relevait de l’acte de guerre, comme l’intervention du 1er mai 2011. On peut aussi observer que d’autres « salauds » de guerre ont été jugés à La Haye. Sur l’affaire américaine, différentes thèses sont défendables. Sauf pour M. Camponovo… car lui, il sait !

Fiction : imaginons un commando irakien qui ferait irruption de nuit dans le ranch de Georges W. Bush au Texas et qui éliminerait manu militari (l’Irak est un « pays en guerre« , n’est-ce pas ?) celui qu’il considère comme « un des plus grands salauds de l’Histoire« . Comment réagirait M. Camponovo ? Après tout, d’un point de vue purement comptable, Bush a provoqué plus de morts que Ben Laden : son terrorisme d’Etat bénéficie simplement d’un plus gros budget. Mais ce n’étaient que des arabes… N’ayons donc pas peur des mots : cet éditorial est insultant pour tous ceux qui font métier de réfléchir sur les questions sous-tendues par le terrorisme international et la justice internationale.

Fondamentalement, il n’y a pas lieu de regretter Ben Laden, un homme qui avait beaucoup trop de sang sur les mains. Mais un procès en bonne et due forme aurait aussi été intéressant. On ne saura jamais comment les choses se seraient passées s’il n’avait pas été tué sur le moment. Beaucoup ont expliqué qu’il était trop dangereux pour les Etats-Unis de garder Ben Laden vivant… Mais si c’est trop dangereux pour la première puissance mondiale, quel Etat pourra alors encore se permettre de garder vivant des terroristes capturés ? Faut-il comprendre que tous devront dorénavant systématiser les exécutions sommaires par crainte de représailles ou de prises d’otages ? Ces différents éléments devraient en tout cas inciter à l’humilité : l’histoire alternative n’existe pas.

On peut aussi s’interroger sur le manque d’esprit critique de nos médias. Cela commence par la répétition (comme des perroquets dressés !) de l’expression « inhumé en mer » (sic !). Ensuite, il y a la somme d’argent trouvée sur Ben Laden et évaluée en euros plutôt qu’en dollars, sans que cela ne semble intriguer personne. Puis, il y a les paroles d’Obama (« Justice est faite« ) qui devrait inciter à la réflexion, à moins de renoncer tout de suite à distinguer lynchage et justice. Ce bel exemple sera un jour suivi par un assassin qui viendra lui aussi proclamer devant un tribunal que « justice est faite ».

Bref, les motifs de discussion autour des événements du 1er mai sont nombreux. Nous avons tout à gagner, dans des démocraties, à un débat ouvert sur ces questions. J’avoue personnellement rester très perplexe face à un certain nombre d’éléments et je suis reconnaissant aux divers intervenants de ce débat qui éclairent ma lanterne, que ceux-ci soient favorables à la manière d’agir des autorités américaines ou qu’il y soient hostiles. Je ne sais pas encore si Obama a bien fait ou non. Osons douter, réfléchir, confronter nos impressions : c’est nécessaire.

On peut juste regretter que certains n’aient rien de plus à dire dans leur éditorial que : « fermez vos gueules ».

Daniel

Sélection de la semaine : 25 – 1er mai

2 mai, 2011
Divers | Commentaires fermés

Dans la presse et les médias, du 25 avril au 1er mai 2011

Sélection de la semaine passée :

 

Dans « Télérama » No 3197, avril 2011 : “La condition d’étranger se définit moins par le passeport que par le statut précaire”

Une interview du philosophe Etienne Balibar, à propos d’étrangers…

 

Sur Mediablog, le 27 avril 2011 : Révisionnisme

Sur une campagne d’affichage du Musée olympique. Du n’importe quoi visuel…

 

Dans « Le Temps » du 29 avril 2011 : La voiture électrique est une aberration

Une interview d’un ingénieur qui démonte méthodiquement le mythe de la voiture électrique.

 

Dans « Le Temps » du 30 avril 2011 : Les nouvelles élites de droite à l’offensive

Les élites de droite… dans ce qu’elles sont désormais de très semblable au PLR ou à l’UDC.

 

Dans »Courrier international » du 28 avril 2011 : Un système schizophrène, un peuple fatigué

Un regard allemand et acide très critique sur le système politique français et ses dérives. Très intéressant.

 

Bonne lecture.

Daniel

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni