Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

12
fév 2011
Exercices de style
Posté dans Scène médiatique par Dani à 1:16 | 29 réponses »

Site de « 20 minutes », le 31 janvier 2010 : Les détrousseurs ne sont pas allés loin

http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/28664303

 

Sur les auteurs de délits et leurs victimes, il est important de tout savoir. Alors, pourquoi se contenter de leurs âges et de leurs nationalités ?

 

Dis… plôme !

Quatre jeunes voleurs n’ont pas tardé à se faire arrêter après avoir détroussé successivement deux passants dans la nuit de vendredi à samedi à Zurich.

Titulaires d’un CFC, d’un brevêt secondaire et d’une maturité et âgés de 17 à 21 ans, ils ont d’abord pris quelque 200 francs dans le porte-monnaie d’un titulaire d’un CFC de 18 ans. Ils ont ensuite dérobé une centaine de francs et une cinquantaine d’euros à un titulaire d’un diplôme de commerce de 19 ans. Les deux victimes ont prévenu la police qui a pu rapidement pu appréhender les agresseurs. Ces derniers ont en vain tenté de fuir en apercevant les agents, a précisé lundi la police municipale composée de titulaires de diplômes.

 

Tiré par les cheveux

Quatre jeunes voleurs n’ont pas tardé à se faire arrêter après avoir détroussé successivement deux passants dans la nuit de vendredi à samedi à Zurich.

Brun, noireaud et rouquin et âgés de 17 à 21 ans, ils ont d’abord pris quelque 200 francs dans le porte-monnaie d’un blond de 18 ans. Ils ont ensuite dérobé une centaine de francs et une cinquantaine d’euros à un châtain de 19 an. Les deux victimes ont prévenu la police qui a pu rapidement pu appréhender les agresseurs. Ces derniers ont en vain tenté de fuir en apercevant les agents, a précisé lundi la police municipale blonde.

 

Métiers

Quatre jeunes voleurs n’ont pas tardé à se faire arrêter après avoir détroussé successivement deux passants dans la nuit de vendredi à samedi à Zurich.

Un boucher, un cordonnier et un bijoutier, âgés de 17 à 21 ans, ont d’abord pris quelque 200 francs dans le porte-monnaie d’un tisserand de 18 ans. Ils ont ensuite dérobé une centaine de francs et une cinquantaine d’euros à un relieur de 19 ans. Les deux victimes ont prévenu la police qui a pu rapidement pu appréhender les agresseurs. Ces derniers ont en vain tenté de fuir en apercevant les agents, a précisé lundi la police municipale zurichoise.

 

Apparences…

Quatre jeunes voleurs n’ont pas tardé à se faire arrêter après avoir détroussé successivement deux passants dans la nuit de vendredi à samedi à Zurich.

Un gras du bide, un petit maigrelet et un sportif élancé, âgés de 17 à 21 ans, ont d’abord pris quelque 200 francs dans le porte-monnaie d’un porteur de lunettes de 18 ans. Ils ont ensuite dérobé une centaine de francs et une cinquantaine d’euros à un chauve de 19 ans. Les deux victimes ont prévenu la police qui a pu rapidement pu appréhender les agresseurs. Ces derniers ont en vain tenté de fuir en apercevant les agents, a précisé lundi la police municipale zurichoise.

 

Quant à l’original… :

Quatre jeunes voleurs n’ont pas tardé à se faire arrêter après avoir détroussé successivement deux passants dans la nuit de vendredi à samedi à Zurich.

Originaires d’Angola, du Congo et de Belgique et âgés de 17 à 21 ans, ils ont d’abord pris quelque 200 francs dans le porte-monnaie d’un Macédonien de 18 ans. Ils ont ensuite dérobé une centaine de francs et une cinquantaine d’euros à un Suisse de 19 ans. Les deux victimes ont prévenu la police qui a pu rapidement pu appréhender les agresseurs. Ces derniers ont en vain tenté de fuir en apercevant les agents, a précisé lundi la police municipale zurichoise.

 

Daniel   


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

29 réponses:

1 2
  1. streaming vo écrit:

    Bonjour,

    Blog agréable à lire.
    si vous voulez avoir plus de visiteurs, venez l?inscrire sur l?annuaire blog, c?est gratuit !
    http://streamingvo.com/

  2. c’est énervant n’est-ce pas que la réalité ne corresponde pas à l’idéologie que l’on défend ?

    Surtout lorsque qu’on essaie de se rassurer avec !

    Car c’est bien de ça que vous voulez parler en tournant autour du pot !

    Réponse de votre part :

    Ces précisions ne font qu’attiser (très bien attiser) la haine, Quand ce sont des suisses, on ne précise pas (faux ! on met même souvent la nationalité encore plus en exergue (très bien exergue)) et gna gna gna…

    allez, il en faut des comme vous mais sincèrement même si j’aime pas du tout Miauton, je ne vois pas ce qui vous permet de vous gausser.. vous êtes juste de l’autre côté de l’échiquier mais franchement pas mieux !!!

    (ah oui c’est vrai, vous, vous ne demandez pas d’argent pour consulter votre prose… encore heureux !)

  3. @Lenoir :

    Je pense que vous n’avez pas bien compris.

    Statistiquement, les déterminants des actes violents sont, dans l’ordre :

    1. Le sexe (la très grande majorité des délinquants sont des hommes)
    2. L’âge (concentration entre 15 et 30 ans)$
    3. La condition sociale (plus de délinquance chez les peu éduqués et socialement désavantagés)
    4. la nationalité

    Or, la presse insiste énormément sur ce 4e critère, alors que les précédents sont plus significatifs. Contrairement à ce que vous dites, la nationalité n’est la plupart du temps pas indiquée quand il s’agit d’un Suisse. A l’occasion, je ferai un petit relevé systématique pour le démontrer (mais cela prend du temps, et comme vous l’avez fort opportunément signalé, je ne fais pas métier de blogueur…). Si on retrouve une certaine concentration d’étrangers dans les statistiques, c’est qu’ils sont avant tout des hommes, jeunes et de condition sociale désavantagée.

    Il ne s’agit donc pas ici d’idéologie, mais de faits bien établis… contrairement à tous ceux qui en font un usage systématiquement démagogique (suivez mon regard…). Par contre, permettez-moi de vous dire que sous des dehors qui se voudraient distants, vous faites très clairement assaut d’idéologie… ou d’attaque personnelle (je cherche désespérément un début d’argumentation dans votre intervention…).

    Quand à Mme Miauton, je vous signale que je ne me « gausse » pas, ce n’est pas mon style. Relisez tout ce que j’ai écrit à propos de ses chroniques : je me contente de « montrer » les simplismes affichés dans un journal dit de référence qui se porterait mieux sans ce balast. Elle, par contre « se gausse » à longueur de chronique et c’est bien ce qui motive mes réactions. Ce n’est pas son opinion qui me dérange, c’est la faiblesse du niveau de ses interventions (je pourrais citer de nombreux journalistes ou chroniqueurs de droite que j’apprécie…).

    Vous pouvez continuer à croire dur comme fer dans votre représentation de la réalité sociale, elle aura le même aspect ringard dans 40 ans que le refus du droit de vote des femmes jusqu’en 71.

  4. J’avais donc visé juste…. C’était bien le vieux problème de la nationalité mentionnée ou pas lors d’un délit qui vous dérange !

    Parce que je raille quelque peu votre besoin de censurer l’information afin qu’elle corresponde à votre sensibilité (encore plus drôle quand on sait que vous vous targuez de décoder l’info), vous en déduisez forcément que je suis un facho réac doublé d’un misogyne.

    En ce qui me concerne, la mention des nationalités ne me gêne pas, je pense qu’elles font partie de l’information et contrairement à vous je n’en tire pas de fantasme de complot anti-étrangers fomenté par la presse et destiné à toute la populace forcément stupide et xénophobe dans l’âme. Mais je ne me dis pas non plus que tout ça, c’est de la faute des étrangers parce que, voyez-vous, je sais faire la part des choses et je n’ai pas besoin d’être éduqué à penser et surtout pas par des gens comme vous !

    Deux remarques encore :

    1))je ne comprends pas votre « classement » des déterminants des actes violents. Evidemment que le sexe du protagoniste se classe devant la nationalité : il y a deux sexes mais a peu près 200 nationalités !!! Alors avant de tenter des démonstrations stupides, relisez un peu vos cours de maths !

    2) D’autre part, je pourrais vous prouvez que la nationalité suisse est mentionnée lors d’actes criminels si elle y figure mais vous ne pouvez pas me prouver le contraire puisque pour cela, il faudrait supputer que si aucune nationalité ne figure dans le fait relaté, il s’agit forcément d’un suisse et supputer n’est pas prouver. Décidément, ce n’est pas votre jour !

    Enfin je fais référence à votre dernier paragraphe ou vous pensez que ma représentation de la réalité sociale (ouah!!) est « ringarde ». Je vous rappelle que vous avez décidé tout seul de ce que je pensais et, raté, vous vous êtes planté. D’autre part si vous croyez encore que l’homme évolue (et forcément dans un mieux)dans tout ce qui fait son fondement (la survie, les croyances, la perpétuation de l’espèce et par là le refus des différences, la défense du territoire etc..) vous êtes au mieux naïf et au pire déconnecté de la réalité… L’évolution est uniquement matérielle (et là aussi pas forcément dans le sens de « meilleur »).

    Un exemple que je connais pour illustrer mon propos : J’imagine que comme beaucoup de gens ouverts et tolérants, vous pensez que l’acceptation de l’homosexualité a beaucoup progressé ces trentes dernières années, on peut même être maire de Paris en étant homosexuel, c’est géniaaaal non ? Et bien demandez à un couvreur homosexuel de Château-d’Oex ou à un petit beur également homo de Renens s’ils sentent bien cette extraordinaire tolérance.. Ils vous riront au nez !

    Tout ça pour dire que si vous pensez que dans 40 ans les communautés humaines seront meilleurs (sauf moi, évidemment) vous vous foutez gravement le doigt dans l’oeil !

    ça fait un peu beaucoup de conneries pour quelqu’un qui pense être « critique »…

    Enfin, tout ça ne serait pas bien grave si vous n’étiez pas enseignant…..

  5. @Lenoir :

    Je me suis manifestement beaucoup moins « trompé » que vous ne le dites. Je vous ai répondu en parlant faits et arguments et vous me répondez par une diatribe assez personnellement agressive, quand seule ma dernière remarque supposait (en effet, je le reconnais) votre propre position. Je vous signale toutefois que votre première intervention était suffisamment lourde de sous-entendus en ce sens… ce qui m’incitait à vous lire ainsi. Comme je vous le disais en préambule, je ne me suis apparemment pas trompé : vous revenez à la charge avec la même attitude.

    Je vous rends aussi votre remarque concernant les « maths » (je vous signale en passant que j’aurais pu vous jouer le même jeu vous avec le « français » au vu de la qualité de votre première intervention). La chose est évidente et je suis surpris que vous teniez tant à le signaler. Cela vous permet probablement d’oublier un peu rapidement mes déterminants 2 et 3.

    Quand à votre deuxième remarque… eh bien, prouvez-le puisque vous êtes si malin !

    Puisque vous tenez tant à me reprocher de vous avoir « classé » un peu vite (et je vous le répète, votre deuxième message transpire par tous les pores une confirmation…), je vous fais aimablement remarquer que vous n’hésitez vous-même pas une seconde avant de me classer : naïf, déconnecté de la réalité, croyant que le monde sera meilleur dans 40 ans et que l’homme évolue encore… (vous vous trompez largement).

    Manifestement, mon billet vous a beaucoup agacé et la question de la « nationalité » semble beaucoup plus vous tenir à coeur que vous n’êtes prêt à le reconnaître (et j’admire votre sagacité : vous aviez deviné que je parlais bien de nationalité !) . Votre agressivité vous trahit. Inutile de vous dire que je n’ai pas de plaisir particulier à dialoguer avec vous et que je n’ai pas l’impression que vous faites partie des gens prêts à une réflexion quelque peu dégagée des préjugés.

  6. Cher Monsieur,

    Lorsque l’on tient un blog public en espérant des réactions, on ne peut pas récolter que des louanges. Je comprends donc parfaitement que vous n’ayez aucun plaisir à dialoguer avec moi (d’ailleurs nous ne dialoguons pas !) mais beaucoup moins que vous vous plaignez d’être maltraité.

    Voyez-vous, si je vous ai mis dans une case, ce que je reconnais, c’est que j’ai des dizaines, voire plus d’une centaine de vos billets pour me faire une idée de votre fonctionnement intellectuel. Et ce qui m’a effectivement fâché, ce n’est pas vos opinions propres, que je respecte et que vous défendez assez bien, mais c’est la propension à, dans certains cas bien précis, donner l’impression que vous savez exactement comment fonctionnent les gens qui ne sont pas d’accord avec vous et que leurs intentions sont forcément malfaisantes et honteuses.

    Voyez-vous, je pense que la mondialisation est la pire des saloperies qui nous soit arrivée, je pense que l’économie privée (multinationales et banques)soumettent les Etats à leur diktat et que c’est là qu’il faudrait taper et autrement plus fort qu’on ne le fait actuellement, je hais tous les partis et notamment ceux qui font croire au peuple que leurs assurances sont au bord du gouffre et cela à cause des profiteurs, le peuple me met également en rage quand il refuse des lissages d’impôts parce qu’il pense que ce sont les riches qui les font vivre, je voudrais une société plus solidaire mais vraiment !

    A partir de là, le problème de la nationalité des auteurs d’infraction me paraît bien minuscule… Mais que certains s’acharnent à vouloir faire disparaître cette information m’énerve au plus au point. Car, comme je le mentionnais plus haut, ça revient à estimer que la population n’est pas assez « mûre » pour digérer cette information, ou pire l’utiliserait à des fins forcément peu recommandables.

    De facto, vous vous placez au-dessus de la mêlée car non seulement vous jugez que cette information ne doit pas être connue de vos semblables mais en plus vous pensez que vous seul dans votre incommensurable intelligence êtes capables de l’interpréter, ou mieux, de ne surtout pas l’interpréter.

    Alors voyez-vous, pour quelqu’un comme moi qui se sent libre de penser sans tabous, cette manière de faire est totalement inadmissible et blessante.

    Bonne journée

  7. @Lenoir :

    Je n’attends pas QUE des louanges. Il y a un certain nombre de critiques qui sont passés avant vous et qui se sont montrés capables de présenter des remarques argumentées et fondées que j’ai trouvées intéressantes et auxquelles j’ai répondu le mieux possible.

    Au surplus, je pense que les autres lecteurs de ce blog sont tout à fait capables de se faire leur opinion sur vos deux interventions précédentes, et sur leurs motivations. En ce qui me concerne, vous savez quelle impression elles m’ont laissées. Votre troisième intervention devient enfin un peu plus circonstanciée. Vous m’en voyez satisfait.

    Cela dit, je me dois de corriger une affirmation : je n’ai NULLE PART dit qu’il fallait faire disparaître la mention de la nationalité et je ne le préconise pas non plus de manière générale. Je remarque (et je déplore) simplement l’insistance extraordinaire qu’on met dans certains médias à stigmatiser l’étranger (voir notamment ici : http://www.domainepublic.ch/articles/16314 ) ou à faire en sorte qu’Etrangers et Suisse s’opposent frontalement. Or, pour la plupart d’entre eux, les Suisses ET les étrangers font face aux mêmes problèmes.

    Sur la mondialisation, je vous suis volontiers et je fais des constats semblables. Et justement, aveugler tout un chacun avec ces « affreux étrangers » dans ce « grand méchant monde » permet d’occulter efficacement les vrais problèmes que vous mentionnez (mais pour qu’ils soient sérieusement abordés, comme vous le proposez, vous devriez plutôt aller rouspéter auprès des grands médias que chez un blogueur qui écrit quelques lignes quand il a fini sa journée).

    Je ne me place pas au dessus de la mêlée (encore une interprétation gratuite de votre part), mais j’estime que la qualité de l’information fournie aux citoyens n’est pas satisfaisante. L’être humain a beau être intelligent, il peut difficilement opérer de bonnes réflexions sur la base de mauvaises informations.

    Vous vous dites libre de penser sans tabous. C’est bien, j’en suis très heureux pour vous. Cela dit, vous me m’enlèverez pas de l’idée (pour l’instant) que vos premières interventions étaient un peu hargneuses. La première semblait manifester un attachement certain à la mention de la nationalité (pour les crimes et délits, évidemment, pas pour les actions plus valorisantes). Votre troisième intervention retombe aussi – bêtement – dans l’attaque personnelle. Rassurez-vous, vos remarques ne me blessent pas (ça va même très bien). Mais j’ai l’impression que le ton de vos réponses en dit beaucoup sur votre état d’esprit…

    Manifestement, ce petit « exercice de style » qui ne préconisait rien de particulier vous a beaucoup énervé. Vraiment.

  8. Mais rassurez-vous, je ne vous ai pas attendu pour faire connaître mes opinions au plus grand nombre… Tout ça me gêne un peu mais puisque vous y tenez, je suis l’auteur d’une dizaine de lettres de lecteurs du quotidien 24 heures pour dénoncer aussi bien les distributions de montants faramineux à des actionnaires de grands groupes par le biais de diminutions de valeur nominale de leurs actions que le manque scandaleux d’action politique en regard du marché ouvert de la coke au centre de Lausanne, j’ai collaboré notamment au journal Vigousse, j’ai tenu un blog qui se trouve encore facilement en googelisant « Autrement vous ça va ? » etc…

    Mis à part ça, vous ne faites que confirmer par votre dernière réponse, ce que je décrivais de vous. Vous passez totalement sur vos propres attaques pour me trouver hargneux (pov. chéri), me trouver des motivations que j’essaie de cacher tant bien que mal etc….

    Vous pourriez remarquer qu’en ce qui me concerne, je n’ai jamais joué ce jeu là en vous disant combien vos réponses sont méprisantes, pleines de sous-entendus (nos lecteurs jugeront… laisse moi rire !)

    Je vous ai pourtant expliqué que c’est votre manière de vous positionner en général qui m’énerve mais non, encore une fois vous sous-entendez que votre billet et votre billet seul m’a énervé… donc je suis bien ce que vous pensez, un raciste déguisé !!
    Vous noterez que le fait que vous puissiez sans peine m’identifier ne parle pas forcément en faveur de cette théorie mais si ça vous fait du bien, ne vous privez pas !

    Je vous souhaite une très belle suite remplie de peuples qui s’améliorent de jours en jours. En ce qui me concerne, je continuerais à compter sur des amis, somme d’individualités qui me rassurent sur le genre humain en temps que personne. Je continuerais par contre aussi à me méfier de tous les ensembles, de quel côté qu’ils viennent, car menés par des gens avides de pouvoir qui n’ont aucune envie de s’améliorer !

    ps : hier soir, je suis tombé sur le très beau film de Blier « préparez vos mouchoirs » qui date de 1977. Un film plein de drôlerie, totalement libre dans sa forme et dans son propos. Eh ben croyez-le ou non, je suis persuadé que le scénario de ce film serait aujourd’hui rejeté par l’entier de la profession. Il parle en effet librement d’une bonne partie des tabous que nous avons reconstruit depuis 25 ans. Amélioration vous dites ?

    Allez salut !

  9. @lenoir :

    C’est à ce billet que vous avez réagi. Relisez donc votre première réaction si vous l’avez oubliée. Elle parle toute seule !

    Alors, n’inventez pas des histoires…

    Quant à la « hargne », vous n’auriez jamais joué ce jeu-là ? Votre mémoire est celle du poisson rouge… je vous recommande la relecture de vos deux premiers commentaires. En réponse à votre première intervention, je vous avais en effet lancé une petite pique concernant la représentation du monde qui semblait transpirer de votre premier commentaire. Juste « une » pique. Face à l’avalanche, j’ai ensuite en effet moi aussi utilisé votre langage… Il suffit de relire la discussion dans l’ordre.

    Vous auriez évidemment pu passer par la discussion ou l’argumentation plutôt que par le mépris (cf. vos 2 premiers messages). Le tableau de chasse que vous tenez à exhiber vous dispense peut-être de cela.

    P.S. :
    Pour que tout soit clair.
    Je ne vous reproche fondamentalement rien. Vous avez le droit de répondre comme vous le préférez. Sachez simplement que je réponds de manière courtoise et argumentée aux commentaires qui me semblent courtois et argumentés. Mais je réponds aussi de manière plus désagréable aux interventions que je trouve peu courtoises, méprisantes ou à l’emporte-pièce. C’est ce qui vous est arrivé. Je me cale sur le comportement de mon visiteur. Et je suis prêt à continuer.

  10. Ben vous allez continuer sans moi. Ceci est mon dernier message.

    Mais encore une fois vous n’avez pas compris le sens de mon message. Je vous disais que contrairement à vous, je ne me plaignais pas systématiquement de la forme plutôt que du fond. Echanger de manière agressive voire lapidaire ne me dérange absolument pas et ne devrait pas vous déranger en temps qu’auteur d’un blog qui prend la moitié de la population pour des imbéciles.

    Et cette manière de faire n’a rien à voir avec des injures par exemple.Car voyez-vous la courtoisie dans les échanges d’idées, c’est réservé aux intellectuels de votre acabit qui tenteront de ne jamais être confrontés aux situations pour lesquelles ils nous abreuvent de leur théories (forcément empreintes d’humanisme et de respect de l’autre, enfin l’autre d’ailleurs bien entendu) à travers un écran. L’homme de la rue sait que ce qui compte et qui influence la vie du citoyen c’est ce qui se passe, pas ce que certains pensent qu’il faudrait penser ! Et ce qui se passe a rarement à voir avec la courtoisie !

    Vous croyez que les révolutions en Afrique du Nord se font dans la courtoisie ? Quand une bande de jeunes surexcités vous mettent une lame sous la gorge pendant une demi-heure en vous narguant (vécu le 19 mai 2009 à Genève), je vous imagine en train de pleurer et de leur demander de rester courtois….

    Durant 5 messages vous n’avez fait que démontrer ce que je disais, vous pensez à la place des autres et vous êtes tellement sûr d’être dans le camp des justes que vous ne vous rendez pas compte que la plupart de vos écrits blessent les gens qui ne sont pas formatés à une idéologie (soit de gauche, soit de droite) mais qui ont des valeurs qu’ils tentent d’appliquer avec discernement. Mais je sais que c’est cause perdue que de vous dire cela puisque j’essaye juste de cacher que je suis raciste. Un raciste qui a par ailleurs a fait 6 mois de prison pour refus de servir à une époque ou c’était pas forcément vu comme un acte d’amour et encore moins de fierté envers sa patrie, mais bref….

    Enfin, vous me parliez d’arguments… Vous avez argumenté ? Laissez-moi rire. Si m’affirmer qu’un homme bulgare commettant un crime, c’était avant tout un homme et pas qu’un bulgare parce qu’il y a plus d’homme que de bulgares et ressaser la vieille rengaine du « quand c’est un suisse, on le dit pas » qui est le pur produit de vos fantasmes idéologiques et dont vous ne vous rendez même pas compte que c’est totalement invérifiable, c’est de l’argumentation, alors d’accord, vous avez argumentez !

    Tout est comme ça chez vous : Un professeur déclare qu’il y a plus d’étrangers en Suisse qu’en France et que le suisse n’est pas particulièrement xénophobe, vous allez passer 2 jours à refaire des calculs jusqu’à ce que vous arriviez à ce que vous voulez : prouver que le Suisse est xénophobe (sauf vous, envoyé du ciel bien entendu) et le pire c’est que vous croyez aimer l’autre… Vous passez des jours à calculer que l’UDC occupe plus de cm 2 dans les journaux que les autres parti et nous le présentez comme un scoop !! Parce que forcément les couillons de suisses (racistes) ne peuvent que voter en fonction de ce qu’ils voient dans les journaux (de préférence écrit en gros) mais jamais en fonction de leur propre opinion ou expérience (très important le vécu mais ça vous ne l’avez pas encore compris)

    Bref oui VOUS ME CASSEZ LES COUILLES à force de vous répandre sur le WEB en sous entendant depuis 3 ans que la Suisse est peuplée de tordus.

    Voilà, j’ai terminé. Vous pouvez commencer à geindre sur mon style de moins en moins courtois et sous-entendre (vous sous-entendez très bien et je n’ai jamais aimé ça) que je suis encore plus raciste que j’en avais l’air au premier abord, ça va vous aider à dormir !

  11. Ce dernier message confirme mon impression depuis le début, en effet.

    Je ne vous ai jamais traité de raciste (pour une définition précise, voir le Petit Robert) et je ne l’ai pas non plus sous-entendu. Mais je vous laisse fantasmer librement sur mon statut d’intellectuel qui ne connaîtrait pas l’homme de la rue (c’est vrai, je ne traverse jamais aucune rue !) et qui serait « éloigné des réalités » alors que vous, bien sûr, êtes en prise directe avec la réalité et savez parfaitement la relater dans vos commentaires mélodieux et intelligents.

    Maintenant, si mon blog vous « casse les couilles », vous devriez l’éviter. Le web est peuplé de milliards de pages et je suis surpris qu’il vous faille retomber si souvent sur mes modestes écrits. A moins, évidemment, qu’un tropisme vous pousse à y venir et y revenir encore régulièrement.

    Pour le reste, je ne vais en effet pas perdre mon temps à contredire le tissu d’affirmations infondées que vous venez de commettre (vu que vous allez – enfin – vous arrêter là). Mais contrairement à votre pratique apparente, je ne suppute pas qui vous êtes, je juge sur vos propos. Et je peux vous dire que votre dernier texte parle pour votre état d’esprit. Pour vos complexes, je vous propose de consulter : c’est plus efficace que les dialogues sur les blogs.

    Et en conclusion, je vous laisse la magnifique maxime suivante : « Tout ce qui est excessif est dérisoire ! ».

  12. L’exemple parfait : http://www.lematin.ch/actu/suisse/bullois-tire-coups-feu-abat-ami-jeune-epouse-398768

    57 lignes et nulle part une précision quant à la nationalité de l’auteur des coups de feu. Etonnant, n’est-ce pas ? C’est un Suisse…

  13. Lenoir écrit:

    Le contre-exemple parfait : (je n’ai pas compté le nombre de lignes)

    http://www.lematin.ch/actu/blesse-cou-hache-399494

    essayez de lire les infos sans vos lunettes dogmatiques, vous verrez, ça change la vie !

  14. En cherchant bien… vous en avez trouvé un. Super ! Mais cela ne prouve rien (comme mon exemple, d’ailleurs, ne prouve rien non plus…).

    Je vous invite donc à vous référer à ceux qui ont étudié plus attentivement la chose, notamment l’étude que je mentionnais plus haut (il y en a pas mal d’autres !). Que vous le croyez ou pas, les médias ont tendance à noircir la présentation des étrangers. Pas systématiquement (votre exemple le montre en effet), mais suffisamment souvent comme cela a été abondamment montré par des spécialistes de la question (ce que moi ET vous ne sommes pas !).

    Comprenons-nous bien, je ne dis pas qu’il ne faut pas l’indiquer. Mais je pense qu’il faudrait des présentations plus équilibrées des choses, permettant d’aborder les questions liées à la sécurité sans stigmatisation superflue.

    Vos lunettes sont au moins aussi « dogmatiques » (probablement plus, parce que vous surestimez votre intuition au détriment du travail fait par des professionnels) que les miennes, mais en inversé.

    Mais je vous remercie de mettre un peu d’animation sur mon blog… sur lequel vous appréciez manifestement de revenir (attention aux bourses, quand même…) ! ;-)

  15. Lenoir écrit:

    Je suis heureux de pouvoir contribuer à l’animation de votre blog qui,effectivement, manque cruellement d’intervenants !

    Ceci dit, vous me dites qu’en cherchant bien, j’ ai trouvé un exemple. Vous qui aimez les chiffres, vous constaterez tout de même qu’il vous a fallu 43 jours pour essayer de prouver ce que vous sous-entendiez et moi 3 jours(et encore j’en ai vu une bonne dizaine dans l’intervalle, mais je ne pensais pas que nous allions jouer à ce jeu là)pour remettre les compteurs à zéro.

    Encore une fois, navré de vous décevoir mais contrairement à vous, je n’ai aucun dogme.

    Simplement j’essaie de vous dire que de proclamer « on ne parle pas des suisses qui commettent des crimes, mais seulement des étrangers » correspond à une idée reçue (les mêmes que vous vous targuez de savoir débusquer) et ne correspond pas à la réalité.

    Et ce qui vous dérange, c’est que vous aimeriez me faire dire que c’est bien connu que les étrangers sont des voleurs et des assassins en puissance alors que les suisses sont des agneaux pour que enfin vous puissiez démontrer que je suis bien ce que vous pensez que je suis !

    Ben non, je ne le pense pas non plus, mais je me sens tout à fait le droit de remettre à leur place ceux qui pensent (comme vous) qu’un complot existe dans les médias visant à faire passer les étrangers pour des moins que rien, et Attention ! c’est là que votre dogme apparaît, c’est que vous sous entendez que cette manière de faire prouve que les médias et les suisses sont des racistes en puissance ou au mieux, qui s’ignorent !

    Enfin, votre prose sur les « spécialistes » me fait doucement sourire. J’ai dû rater une page, mais je ne connais aucune formation en « statistique qui prouve bien que les étrangers sont mal présentés par la presse suisse alors que les suisses y sont préservés ». Et si je me souviens bien, un article sur le Matin et sa manière scandaleuse de traiter des étrangers (selon le rédacteur) est dernièrement paru dans « domaine public » et il était écrit par… M. Schoeni ! Ce genre d’étude ne peut être qu’orientée car la personne qui s’y adonne a déjà une idée très claire de ce qu’elle a l’intention de démontrer.

    Et pour finir, un grand garçon comme vous ne devrait pas faire confiance aux « spécialistes », voyez ou nous en sommes avec l’énergie atomique !!!

  16. N’importe quoi : pendant ces « 43 jours », je n’ai pas cherché.. je suis tombé dessus par hasard ! Du coup, ce sont vos 3 jours qui paraissent un peu longs !

    VOUS prétendez n’avoir aucun dogme : pourquoi faudrait-il vous croire sur parole alors que vous montrez tout l’inverse à longueur de posts ?

    VOUS me prêtez des choses que je n’ai pas écrites : je n’ai jamais prétendu qu’on ne parlais PAS des Suisses qui commettent des crimes, ni SEULEMENT des étrangers. Je suis manifestement plus nuancé que vous et vos TOUJOURS et JAMAIS me semblent bien trop excessifs. Je vous signale au surplus que prêter des propos aux autres ainsi est assez malhonnête intellectuellement.
    Quant à l’assertion suivante, je vous laisse à vos soucis de caliméro complexé : non, je ne cherche pas à tout prix à vous enfoncer dans la fange. C’est peut-être votre fantasme avec votre éternel retour, ce n’est pas ma première préoccupation.

    VOUS prétendez que je vois un complot (ce n’est pas le cas). A nouveau, c’est de la « lecture de pensée », procédé particulièrement malhonnête. VOUS passez votre temps à vous plaindre que je vous verrais comme ceci ou comme cela alors que je ne réponds qu’à VOS propos… Mais qu’est-ce que vous arrivez à me prêter comme mauvaises pensées… ! C’est juste impressionnant !

    Quant à l’article paru dans Domaine public, vous êtes encore une fois complètement à côté de la plaque… J’ai en effet écrit ce petit article, mais j’y relate les résultats d’une étude QUI N’EST PAS DE MOI !!! (elle est d’ailleurs écrite en anglais !) Je trouve donc votre accusation à l’encontre de l’auteur de l’étude assez légère… sans connaître !

    Libre à vous de considérer que votre petite intuition est plus valide que le travail de nombreuses personnes qui passent des heures sur des études sur ce sujet (auquel vous n’avez manifestement rien compris si j’en crois les termes de votre intervention). C’est d’une part très prétentieux, mais d’autre part aussi assez idiot.

    Vous finissez avec l’énergie atomique… fort bien. Mais il y a aussi nombre de « spécialistes » antinucléaires depuis très longtemps. Manifestement, vous avez l’habitude de « classer » les gens plutôt que de lire ce qu’ils écrivent. (ici les spécialistes, forcément pronucléaires… et vous osez vous dire « sans dogmes »…Joli toupet !)

    Vu que mon blog vous « casse les couilles », vous devez avoir terriblement mal pour revenir aussi souvent…

  17. Kami écrit:

    Lenoir

    Franchement, vous avez quoi contre M. Schöni ? Vous arrivez plus à vous arreter de l’agresser… vous avez un grain ?

    C’était mon prof l’année passée. Un prof cool, ouvert d’esprit, avec du respect… MOi j’avais qu’un CFC et je l’ai pas senti élitiste. Vraiment pas. Il est vraiment tout le contraire de se que vous le dites.

    Moi je suis de droite donc souvent pas d’accord avec son blog mais lui au moins se base sur des faits écrits, pas juste sur une idée comme vous.

    Bonjour M. Schöni !

  18. Hello Kami-Frank !

    Sans votre adresse mail, je n’aurais pas pu vous reconnaître… ;

  19. Lenoir écrit:

    Kami,

    Je ne doute pas que M. Schoeni soit tout ce que vous dites (de votre point de vue) et je suis ravi que vous ayez un bon souvenir de ce prof. J’ai personnellement eu des profs dont je me souviendrais toute ma vie et je sais à quel point c’est important.

    Ceci dit, le temps vous apprendra que « les faits écrits » ne sont souvent que l’émanation d’une idée et n’ont pas beaucoup plus de poids… (démonstration en fin de billet)

    Je n’ai pas à me justifier de mes « agressions » (vous savez tout est relatif dans la vie…), mais j’avais essayé d’expliquer à M. Schoeni (car lui aussi s’interroge à ce sujet !) pourquoi il avait un peu tendance à me les briser menus dans un post que malheureusement je n’ai pu poster pour de sombres raisons que j’ignore !! Je le reproduis donc en partie ci-dessous et espère qu’il vous éclairera quelque peu :

    Maintenant je vais vous mettre sur la piste de mon courroux, car visiblement vous n’y arrivez pas tout seul : vous m’accusez d’étroitesse d’esprit, soit. Mais quelqu’un (vous) qui écrit :

    « Oui, raciste aussi? parce qu?un minaret c?est plus dangereux qu?une centrale trop vieille, comme Mühleberg »

    peut-il réellement prétendre à cette ouverture d’esprit qui me manque selon vous ?

    Dans cette phrase, dont vous êtes fier j’imagine, vous mettez tout ce que je déteste chez vous et chez quelques autres. Car forcément les pro-nucléaires sont des racistes donc anti-minarets, les antinucléaires sont des gens respectueux et ouverts et qu’il n’est pas possible d’être antinucléaire et d’avoir voter oui à l’interdiction des minarets voire l’inverse. Ne me dites pas que j’interprète, ou alors expliquez-moi par le menu ce que vous avez voulu dire, mais ça ne va pas être facile à me convaincre.

    Par exemple, je suis farouchement antinucléaire (gauche), objecteur de conscience par ailleurs (gauche) et pourtant j’ai voté oui à l’initiative contre les minarets (droite, pas bien) car ce que vous considérez comme étant « la peur de l’autre », « l’inculture crasse » et autres fadaises (qui sont certainement le fait de certains), moi je le ressens comme du courage, de la prévention née de mon envie de respecter mon adage « ni dieu, ni maître ». Je ne prétends pas avoir raison (personne n’a raison !) mais c’est comme ça que je me sens le mieux en accord avec ma conscience.

    Dans mon cercle d’amis (oui, oui j’en ai :-) les discussions sur l’interdiction des minarets furent enflammées, passionnantes. Je fais partie de la minorité (de mes amis !) à avoir voté pour et pourtant nous nous aimons toujours autant parce que non seulement je respecte leurs opinions mais j’arrive même à les comprendre et que je suis encore et toujours parfaitement conscient qu’il y a beaucoup de façons de voir le monde. Et eux ne me réduisent pas à « ça » et reconnaissent ma franchise et ma capacité à argumenter. (je vous les passe par ailleurs (les arguments) car ça ne servirait pas à grand chose..).

    Et vous Monsieur Schoeni, ouvert d’esprit, combien d’amis avez-vous qui ont voté oui à cette initiative ?

    Monsieur Schoeni,

    Reprenons : Nous avons des articles de presses relatant des faits divers plus ou moins violents. Certains mentionnent la nationalité des auteurs, voire des victimes, certains non. C’est le seul fait qui ne peut être discuté !

    A partir de cela, effectuer un travail qui montre que, je cite: « Deux tiers des faits divers évoqués par Le Matin impliquent des étrangers » c’est scientifique. En déduire que « La politique éditoriale du Matin ne contribue guère aux efforts d?intégration de la population étrangère » et ailleurs « Que vous le croyez ou pas, les médias ont tendance à noircir la présentation des étrangers » n’a rien de scientifique, c’est de l’idéologie.

    Si vous n’aviez pas de dogme, vous vous diriez « tiens, les deux tiers des faits divers relatés dans la presse mettent en cause des étrangers »

    Et si vous aviez le dogme « inversé » que vous me prêtez, vous pourriez vous dire « c’est bien ce que je pensais, c’est les étrangers qui foutent la merde »

    c’est quand même incroyable que vous ne soyez pas capable d’( comprendre ?)admettre la différence entre un fait et une opinion.

    D’autre part quand dans une réponse à un commentaire vous dites,
    en parlant des « journalistes » du Matin :

    « Par contre, ils cachent très soigneusement les contributions de valeur et bien réelles de la population étrangère. Ces comportements doivent être mentionnés et reconnus. Non pas tus ».

    ce n’est que l’émanation de votre propre sentiment formé idéologiquement à supposer une « entente » afin de donner une mauvaise image de l’étranger. Sinon, donnez-moi des exemples de faits commis par des étrangers méritant d’être relaté dans la presse et ne l’ayant pas été de manière délibérée. Bonne chance, cela ne va pas être facile !

    Enfin vous m’accusez de vous faire dire des choses que vous n’avez pas expressément écrites. C’est vrai, mais c’est dû d’une part à votre manière d’écrire ouverte, pleine de non dits mais parfaitement suggérés et d’autre part aux centaines d’articles publiés sur votre blog qui, même si je caricature à loisir, me donnent des informations assez fiables, j’imagine, sur votre manière de fonctionner.

    Et pour ne pas inquiéter Kami, je vous souhaite une agréable fin de semaine, d’autant plus qu’on nous annonce un soleil
    magnifique !

  20. Oulalaaaah ! Vos interventions sont de plus en plus longues… mais au fond vous dites toujours la même chose…

    Apparemment, vous continuez aussi à confondre un court article (celui de DP) avec l’étude scientifique qui l’a motivé. Du coup, vous comprenez tout de travers. Et une fois de plus, vous tissez des âneries (trop nombreuses pour être toutes relevées… mais celle des anti-minarets forcément pronucléaires… c’est juste très débile !) et vous vous emmêlez dans les faits, les opinions et les idéologies.

    Pour le reste, vous vous débattez beaucoup pour tenter de démontrer une « ouverture d’esprit » après vous être caricaturé vous-mêmes dans la longue série de vos interventions. Vous faites peine à voir… Et cela n’enlève d’ailleurs rien à votre agressivité foncière contre un blog qui semble susciter chez vous comme une forme d’addiction… Franchement, si vous-mêmes teniez un blog du niveau de vos interventions, cela fait longtemps que je n’y viendrais plus !

    Essayez donc de profiter un peu du soleil dont vous parlez plutôt que de longuement vous répandre sur des blogs qui vous énervent… Bonne semaine ! :-)

1 2

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni