Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

28
oct 2010
Ben Laden, c’est « Goldstein » !
Posté dans Scène médiatique par Dani à 11:50 | Commentaires fermés

Dans les médias suisses et internationaux – fin octobre 2010

Ben Laden, c'est

.

J’ai déjà eu l’occasion de le signaler à plusieurs reprises, je suis un admirateur de l’ouvrage « 1984″ de George Orwell, que je conseille à tout un chacun de lire : c’est une oeuvre majeure du XXe siècle. Ecrit en 1948, il n’avait pas pour but de livrer une prophétie rigoureuse et précise, mais d’évoquer un monde totalitaire. L’auteur anglais a eu des intuitions très justes. Entre lui et son compatriote Aldous Huxley (« Le meilleur des mondes »), ils ont mis à jour certaines des plus grosses ficelles de la manipulation politique et sociales contemporaine…

Et il suffit que j’ouvre mon journal ce matin pour penser encore une fois à lui :

 

« Comme d’habitude, le visage d’Emmanuel Goldstein, l’Ennemi du Peuple, avait jailli sur l’écran« .

George Orwell – 1984

Cet extrait d’un court enregistrement sonore, diffusé mercredi par la chaîne de télévision Al-Jazira, émane d’Oussama ben Laden, chef emblématique d’Al-Qaida. Il est adressé au « peuple français » (…)

Le Temps – 28 octobre 2010

**********************************************

« Goldstein débitait sa venimeuse attaque habituelle contre les doctrines du Parti. Une attaque si exagérée et si perverse qu’un enfant aurait pu la percer à jour, et cependant juste assez plausible pour emplir chacun de la crainte que d’autres, moins bien équilibrés pussent s’y laisser prendre« .

George Orwell – 1984

La menace terroriste en France est « réelle » et la « vigilance est totale », a déclaré mercredi le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, après les menaces proférées contre la France par le chef d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden

24 heures – 28 octobre 2010

«Les choses se précisent», s’inquiète Alain Rodier. Selon lui, la question n’est pas de savoir s’il y aura un attentat en France, «mais où et quand».

Le Temps – 28 octobre 2010

**********************************************

« Par ailleurs, voir Goldstein, ou même penser à lui, produisait automatiquement la crainte et la colère« .

George Orwell – 1984

Le chef d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden, a affirmé que la France ne connaîtrait la sécurité que si elle se retirait d’Afghanistan (…)

24 heures – 28 octobre 2010

**********************************************

« Mais l’étrange était que, bien que Goldstein fût haï et méprisé par tout le monde, bien que tous les jours et un millier de fois par jour, sur les estrades, aux télécrans, dans les journaux, dans les livres, ses théories fussent réfutées, écrasées, ridiculisées, que leur pitoyable sottise fût exposée aux regards de tous, en dépit de tout cela, son influence ne semblait jamais diminuée« .George Orwell – 1984

L’organisation a déjà émis plusieurs messages de menaces contre la France cette année. Le dernier message du chef d’Al-Qaïda avait été diffusé début octobre.

Site de la TSR –  27 octobre 2010

**********************************************

« Goldstein, en dépit de son isolement, de son impuissance et du doute qui planait sur son existence même, semblait un sinistre enchanteur capable, par le seul pouvoir de sa voix, de briser la structure de la civilisation« .

George Orwell – 1984

« Tout comme vous tuez, vous êtes tués. Tout comme vous prenez des prisonniers, vous êtes pris en otages. Comme vous mettez en péril notre sécurité, nous mettons aussi votre sécurité en péril », ajoute-t-il (Ben Laden).

Site de la TSR –  27 octobre 2010

**********************************************

« Goldstein s’était enfui, et se cachait nul ne savait où »

George Orwell – 1984

Une autre nouveauté: «Jamais Oussama ben Laden n’avait fait référence aux prises d’otages au Niger (ndlr: où cinq otages français ont été kidnappés en septembre par les hommes d’Al-Qaida au Maghreb islamique).»Une preuve que le chef terroriste «ne vit pas au fond d’une grotte, et qu’il est au fait de l’actualité».

Le Temps – 28 octobre 2010

**********************************************

 

En fin d’ouvrage, lors de la torture infligée au héros Winston, celui-ci apprend que « Goldstein et ses hérésies vivront à jamais. Tous les jours, à tous les instants, il sera défait, discrédité, ridiculisé, couvert de crachats. Il survivra cependant toujours« .

En ne me servant que de textes publiés depuis hier par les médias suisses, je n’ai pas pris le temps de rechercher des textes d’actualité collant « parfaitement » aux termes du livre d’Orwell, bien que ceux-ci existent. Mais je pense que les phrases de l’auteur britannique vont sembler suffisamment familières à tous les « consommateurs » d’actualités.

La littérature peut être très instructive…

Daniel       


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

Réponses desactivées.

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni