Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

31
jan 2010
Quelques lectures en 2009
Posté dans Au fil des lectures par Dani à 6:00 | 2 réponses »

Quelques lectures que je souhaite conseiller – Année 2009

 

Tous les gens soucieux d’une bonne information ont de la peine à se contenter de l’actualité au fil du temps. Il est donc bon de s’arrêter aussi plus longuement sur certaines problématiques en y consacrant plus de temps. Or, des ouvrages thématiques paraissent par saccades sur les mêmes questions que celles qui sont brièvement abordées par les médias.

Comme chaque année, j’ai avalé en 2009 une série d’ouvrages sur diverses matières. Voici une petite sélection d’ouvrages récents que j’ai envie de recommander (les anciens sont probablement déjà connus ou… perdus) :

 

Michel Aglietta – La crise

Quelques lectures en 2009 dans Au fil des lectures 412mHg-aakL._SL500_AA240_

Une des meilleures vulgarisation des mécanismes de la crise financière. C’est un ouvrage court (à peine plus d’une centaine de pages) et qui arrive pourtant à faire le tour des aspects essentiels de la question.

Hervé Kempf – Pour sauver la planète, sortez du capitalisme

41MKXxsiM-L._SL500_AA240_ dans Au fil des lectures
J’avais déjà bien apprécié le précédent : « Comment les riches détruisent la planète ». Ses titres sont un peu accrocheurs et provocateurs, mais les livres de Kempf restent d’une modération politique étonnante tout en abordant de front les principaux problèmes écologiques et sociaux. Surtout, il met le doigt où ça fait mal en pointant la dynamique d’un système économique qui est incapable de faire face aux catastrophes en train de se développer. Beaucoup de faits et de chiffres bien présentés à utiliser.

Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean _ C’est maintenant ! 3 ans pour sauver le monde

51f-eXUaGCL._SL500_AA240_

Encore un livre sur lequel je me suis jeté parce que j’avais beaucoup apprécié un précédent intitulé « Le plein, s’il vous plaît ! ». Pour ceux qui ne réaliseraient toujours pas l’urgence en terme de crise écologique et énergétique, le livre comprend un chapitre tout à fait édifiant présentant une miniature métaphorique de l’économie mondiale posée sur l’île de Pâques. Un livre qui peut contribuer à construire une nouvelle vision de l’avenir…

 

Bertrand Meheust – La politique de l’oxymore

41mK%2BHOEzpL._SL500_AA240_

C’est mon « coup de coeur 2009″, assurément. Voici un livre qui montre aussi les évolutions délétères de notre système social, mais avec une largeur de vue particulièrement étonnante. Au fond, pour Méheust, c’est toute notre société qui se retrouve en « oxymore ». Un livre qui aide en tout cas à mieux comprendre les obstacles humains qui se lèvent devant la résolution des problèmes de notre époque.

Eric Sadin – Surveillance globale

31HJEgP5sKL._SL500_AA240_

Voici un ouvrage qui aborde la surveillance sous une pluralité d’angles. La question des espaces privés et publics y est posée à l’aune des évolutions très rapides que connaissent aujourd’hui les rapports entre les gens à coups de nouvelles technologies, de développement de l’Internet et de passivité généralisée devant les dérives. Sadin montre à quel point nous nous retrouvons tous coupables de la mise en place d’un système orwellien.

Edouard Husson et Norman Palma – Le capitalisme malade de sa monnaie

51Ezu87r8wL._SL500_AA240_

Pour voir la crise financière « d’un peu plus loin ». Voici un ouvrage qui met la monnaie au centre du problème, en reprenant son histoire à travers les évolutions du capitalisme au niveau mondial. On y comprend mieux le rôle du dollar en particulier. Un ouvrage utile pour réfléchir aux possibilités et aux limites des politiques monétaires.

Daniel Cohen – La prospérité du vice

41Gew-rg49L._SL500_AA240_

Un livre d’histoire économique qui interroge celle-ci de façon souvent surprenante et vivifiante. Il part de l’antiquité et utilise toute la profondeur de l’histoire pour nous amener à prendre en compte des constantes dans les tendances à la dérive des systèmes économiques. A l’ordre du jour, des problématiques désormais mondiales.

Jean-Claude Guillebaud – Comment je suis redevenu chrétien

41ZefcB9dYL._SL500_AA240_

Pause avec l’économie et l’écologie : voici un livre sur la religion. Guillebaud n’est pas chrétien au départ et effectue un cheminement intellectuel et éminemment rationnel pour « devenir chrétien ». Je ne suis absolument pas croyant, mais j’ai été sensible à cette démarche honnête consistant à défendre et donner du sens aux 2000 ans d’histoire du christianisme qui ont fécondé nos sociétés. Même sans « redevenir chrétien », ce livre peut aider à se situer dans une société « post-chrétienne ».

Paul Jorion – L’argent

41TC9lURO-L._SL500_AA240_

Voici un iconoclaste des théories sur la monnaie. Son ouvrage est controversé, car il s’attaque à une conception de la monnaie incluant les crédits des banques commerciales. Tout son ouvrage est écrit pour défendre cette position. Qu’on soit ou non d’accord avec lui, c’est au fond sa démarche consistant à découper en petits morceaux tout le processus de création monétaire et de crédit qui est intéressant. Parce que la monnaie reste un phénomène très mystérieux.

 

Tommaso Padoa-Schioppa et Beda Romano – Contre la courte vue
41GEFVcBp9L._SL500_AA240_

Un livre d’entretiens avec cet ancien banquier central et ministre des finances italien. Avec une largeur de vue remarquable, il propose une lecture de la crise financière avec recul et sagesse. Et ce ne sont pas les exemples tirés de son expérience qui viendraient faire de l’ombre à ses démonstrations. L’ensemble des mécanismes ayant conduit à la crise y est mis en lumière de façon saisissante.

 

Bonnes lectures ! N’hésitez pas à signaler en commentaire des lectures que VOUS souhaiteriez vous aussi conseiller !!

Daniel


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

2 réponses:

  1. @ Daniel

    Dès que j’ai fini la pile qui attend sur ma table, j’essayerai de lire le bouquin d’Aglietta et celui de Kempf

    Sur le livre d’Husson et Palma, j’en avais fait une note ici, que je me permets se signaler: http://ecodemystificateur.blog.free.fr/index.php?post/2009/03/05/C-est-la-faute-au-dollar-!

    Les auteurs militent pour le retour à l’étalon or (et le bi ou même tri métallisme) et même après 2 lectures attentives de leur ouvrage, je n’ai pas compris pourquoi !!!

    Quant au livre de Jorion, bien que ne l’ayant pas lu, je regrette que vous lui fassiez de la publicité car c’est une escroquerie.

    Vous dites que la monnaie est un phénomène mystérieux et vous avez raison mais ce n’est pas ce livre qui va lever le mystère.

    Voir les notes à ce sujet :

    http://alternatives-economiques.fr/blogs/harribey/2010/01/05/de-quoi-largent-est-il-le-nom/

    http://postjorion.wordpress.com/2010/01/29/61-billet-invite-b-lemaire-sur-«-banques-et-creation-monetaire-»/

  2. Bien que « point de vue télescopique », la monnaie est abordée différemment dans « Crise financière et capital fictif » de Jacques Guigou et Jacques Wajnsztejn (livre sorti fin 2008) ; voir la partie « L?analyse marxiste des crises aujourd?hui. Création monétaire et société salariale » ; téléchargeable en brochure A5 :

    http://tempscritiques.free.fr/spip.php?page=ouvrage&id_ouvrage=8

    Sinon pour 2009, une critique de haute volée réflexive des catégories fondamentales de la société moderne : « Temps, travail et domination sociale. Une réinterprétation de la théorie critique de Marx » par Moishe Postone. Livre initialement publié en 1993 aux Etats-Unis. Attention, il fait 600 pages !

    Note de lecture : http://www.contretemps.eu/lectures/lactualite-theorie-valeur-marx-propos-moishe-postone-temps-travail-domination-sociale

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni