Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

27
nov 2009
UDC : ne plus les prendre au sérieux…
Posté dans Propagande par Dani à 4:18 | 7 réponses »

La campagne anti-minarets de l’UDC : un chiffon rouge manipulateur qui doit ringardiser ce parti, absolument

tell.jpg

.

D’une certaine manière, on s’est tous un peu habitués aux campagnes haineuses de l’UDC, ce parti ultralibéral conservateur-libéral qui pêche d’une main les électeurs des classes populaires qu’il a l’habitude de tondre de l’autre main. Avec l’initiative anti-minarets, il propose même une forme d’archétype de la manipulation, en agitant un « chiffon rouge » qui ne correspond à aucune réalité. Les minarets, personne ne s’en préoccupait : ni les musulmans, ni les autres. Si on peut admettre que des questions légitimes se posent quant à l’intégration des religions minoritaires, cette affaire des minarets est par contre un problème purement « préfabriqué ».

Mais l’UDC n’a pas découvert la manipulation avec les minarets. C’est déjà une longue tradition pour le parti nationaliste. Un petit saut en arrière de 5 ans permet de mieux illustrer la chose, telle qu’elle était à l’occasion de la votation sur les naturalisations facilitées (26 septembre 2004). Il est bon de réactiver de temps en temps les affres du passé, quand les manipulateurs comptent un peu trop facilement sur l’oubli.

Voici donc la page de propagande que le « comité contre les naturalisations en masse » (émanation de l’UDC) avait insérée dans les journaux à cette occasion :

doublementmusulmans.jpg (En grand : http://www.aidh.org/Actualite/Act_2004/Images/musulman.pdf)

Sous le titre « les musulmans bientôt en majorité« , on trouvait l’affirmation suivante : « la proportion de Musulmans double tous les dix ans en Suisse« . Puis une illustration graphique montrant que les musulmans représentaient 2,2 % en 1990 et 4,5 % en 2000, puis extrapolant la suite de cette progression : 9 % en 2010, 18 % en 2020, 36 % en 2030 et 72 % 2040. Le graphique s’arrêtait là : il aurait été tout de même un peu gênant d’inscrire une proportion de 144 % de musulmans en 2050 !

Les leaders de l’UDC prennent donc ouvertement les gens pour des cons !!! Ces menteurs s’amusent dans ce cas à doubler des proportions, ce qui est tout simplement absurde : 288 % en 2060, 576 % en 2070, 1152 % en 2080 et…

4’718’592 % en 2200 !

Compte tenu de ces graves manipulations, ce parti devrait avoir perdu toute crédibilité. Plus personne ne devrait croire la moindre de ses affirmations… et pourtant, « plus c’est gros, mieux ça marche » (Adolf dixit !). Une des explications possibles est qu’ils profitent des faiblesses (en mathématiques, par exemple) d’une partie des citoyens. C’est tout simplement dégoûtant… et il faut le rappeler régulièrement à toutes les victimes de ces malhonnêtetés.

Ce petit jeu de l’UDC commence d’ailleurs à déborder dangereusement. En témoignent les trois « agressions » contre la mosquée de Genève : dépradations, faux muezzin et barbouillage en rose. A force d’agiter des mauvais sentiment, cela finit inévitablement par dégénérer. Souvenons-nous des circonstances de l’assassinat d’Yitzhak Rabin…

Que faire face à une telle montagne de mauvaise foi ? Les argumentations rationnelles sont tournées à l’envers, les appels à la modération sont ridiculisés, les ignorer ne les empêche pas de continuer à répandre le fiel… En définitive, il reste l’humour, qui a lui seul la vertu de montrer que « tout ce qui est excessif est dérisoire » !

J’avais déjà signalé cette superbe affiche : http://stopexclusion.ch/IMG/pdf/StopEX_-_minarets_A3-2.pdf

Mais les « créatif suisses« , proposent maintenant une série d’images dont certaines sont vraiment superbes : http://www.creatifssuisses.ch/galeries/images

Et on trouve aussi des vidéos :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Cette histoire de minarets, c’est vraiment du « foutage de gueule » de première classe. J’espère que le nombre de citoyens qui se laissera avoir sera le moins grand possible… Sera-t-il enfin possible de montrer à quel point les délires des maîtres de l’UDC sont ridicules et ringards ? Je l’espère…

Un jour, c’est le sourire aux lèvres qu’on repensera aux conneries entendues au début du XXIe siècle…

Daniel


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

7 réponses:

  1. Jérôme Hennet écrit:

    Bonjour,

    Je vous lis régulièrement et j’aime beaucoup le travail que vous réalisez sur la critique de la presse. En outre, je suis pleinement d’accord avec vous en ce qui concerne les minarets.

    Cependant, je ne résiste pas à vous faire la même critique que vous adressez habituellement aux journalistes / rédacteurs en ce qui concerne « ce parti ultralibéral » que représente à vos yeux l’UDC. Etes-vous bien sûr de la bonne utilisation du mot « ultralibéral » dans le cas de l’UDC ? A mes yeux, les ultralibéraux défendent plutôt l’ouverture des frontières aux transactions de capitaux, biens, services et personnes. L’UDC, surtout depuis sa séparation avec le Parti Bourgeois Démocratiques (PBD), ne comporte plus de membres « ultralibéraux ». Bien au contraire, l’UDC s’attaque désormais aux accords bilatéraux, qu’elle a elle-même désiré, justement pour des raisons de protectionnisme. Cette initiative anti-minarets s’inscrit dans cette ligne que je qualifierais pour ma part plutôt à tendance autoritaire et protectionniste qu’ultralibérale !

    Avec mes meilleures salutations

  2. Bonjour Jérôme,

    C’est vraiment une bonne remarque. Après vous avoir lu, je ne suis plus du tout satisfait de mon usage du terme « ultralibéral » dans ce contexte. En même temps, je peine à trouver beaucoup mieux…

    En fait, j’aimerais insister sur l’idéologie « extrême-libérale » de l’UDC (par opposition à un libéralisme plus mesuré et modéré chez les radicaux et libéraux) dans la politique intérieure, excluant le plus possible les interventions publiques dans l’économie, le social ou l’écologie. Mais je dois reconnaître que l’UDC a une position plus ambiguë dans les rapports internationaux et que sa position n’est ici plus conforme aux canons du libéralisme. C’est probablement ce que j’ai voulu (maladroitement) rendre par ultralibéral plutôt que libéral tout court.

    A mon sens, l’UDC est un cocktail de libéralisme, de nationalisme et de conservatisme pas facilement définissable.

    Vous auriez, vous, un mot qui conviendrait mieux ?

    P.S. : je remplace par « conservateur-libéral » en attendant mieux… ;-)

  3. Jérôme Hennet écrit:

    Dans le cas des minarets, je pense (malheureusement) que le mot nationaliste ne serait pas hors sujet. Pour le cocktail de l’UDC, je pense qu’il s’est énormément modifié au cours du temps, mais que le terme ultralibéral a pratiquement toujours été utilisé à tort par des gens qui l’utilisent pour qualifier des mouvances d’extrême-droite. Or, les deux termes sont incompatibles car contraires. Comme vous le dites à juste titre, l’ultralibéralisme consiste à viser l’absence de règles alors que l’extrême-droite vise l’autoritarisme et donc la multiplication des règles. Entre les deux, je préfère qualifier l’UDC d’autoritarisme que d’ultralibéralisme. C’est mon opinion et elle bien entendu discutable…

  4. Salut Daniel,

    Une fois de plus, ça tape là où il faut et c’est pas de trop…
    C’est effrayant de voir à quel point ce genre de propagande fonctionne encore si bien dans un « pays développé »…

    Pas grand chose à ajouter, sinon que je suis content de partir bientôt loin de toutes ces niaiseries: départ en mars pour un petit Moscou-Vladivostok-Pékin en Transsibérien, avant de descendre sur l’Asie du Sud-Est. Le plus longtemps possible, ça fera du bien!

    N’hésite pas à m’envoyer un mail, je crois que je n’ai plus ton adresse.

    Meilleures salutations,

    Yohan P.

  5. Bilan : les UDC avaient raison de prendre les gens pour des cons… :-(

  6. Christophe écrit:

    Trois crimes statistiques

    1. Une droite de régression avec deux points, il fallait oser!
    2. On prend la proportion de musulmans et on suppose un phénomène exponentiel, alors que cette propotion est bornée par 1. Petit exercice: appliquer un modèle linéaire et comparer avec les prédictions (ou prophéties) de l’UDC.
    3. Avec ces deux points on procède à des extrapolations sur une période de 40 ans sur la base d’un modèle faux. Bonjour les erreurs de prédiction en-dehors de l’échantillon.

    Les trois points ensemble donnent un coktail explosif de mauvaise foi et de malhonnêteté intellectuelle. Décidément à l’UDC on est les rois de la statistique.

  7. Joe Bar écrit:

    Je crains que j’humour soit dérisoire devant ce lavage de cerveaux généralisé, comment s’est-il trouvé que 22 % de la population suisse pour voter contre un texte pareil ( 22 % = 42 % de oui de 53 % de votants). Yovski, je crois que je vais me préparer à faire du même genre…

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni