Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

22
mai 2009
Leurres et illusions
Posté dans Au fil des lectures par Dani à 1:17 | 2 réponses »

Un livre de Pierre-Yves Chereul : « Les médias, la manipulation des esprits, leurres et illusions  »

http://www.amazon.fr/Leurres-illusions-Pierre-Yves-Chereul/dp/2750412935/ref=sr_1_3?ie=UTF8&s=books&qid=1242981467&sr=8-3

 

Leurres et illusions  dans Au fil des lectures 2-7504-1293-5

 

La lecture critique des médias demande des moyens intellectuels particuliers qui stimulent et guident l’esprit critique. Depuis que je me suis lancé à bloguer sur ce thème, je découvre régulièrement de nouveaux guides sur ce thème et la pile de futures lectures monte tranquillement. Voici une de mes dernières lectures.

L’auteur propose régulièrement des articles critiques sur les médias sur le site d’information Agoravox. Là où je procède (pour l’instant) avec un amateurisme de débutant, lui est nettement plus méthodique. C’est d’ailleurs une part de sa méthode qu’il présente dans ce livre. Après avoir examiné des illusions propres par nature aux médias et ce qu’est en réalité la notion d’information, il nous propose une forme de classement des leurres et illusions. Dans une deuxième partie, il propose ensuite d’analyser plus particulièrement les diverses apparences que peuvent prendre les leurres les plus pratiqués par les médias : les leurres de l’information unique, de l’égalité en performances des mots et des image, de l’énoncé unique, de la mise hors-contexte, de l’appel sexuel, de l’appel humanitaire, d’appel autoritarien, d’appel conformiste, de flatterie, de l’euphémisme, de l’information donnée déguisée en information extorquée. Ces différents types de leurres sont exposés systématiquement avant d’être explicités par des exemples.

Cette présentation très méthodique est utile pour les médias, mais elle peut très bien être accommodée dans d’autres situations d’information, en particulier avec la publicité. De nombreux aspects sont évoqués, comme les figures de styles, l’omission de faits, les amalgames, ou encore l’utilisation des mythes. Ce livre est très riche et très dense, mais c’est aussi ce qui risque de le rendre pas forcément très accessible. Je dois avouer qu’il ne convenait pas à la lecture aux dernières heures du jour. Le langage est tout à fait compréhensible, mais les démonstrations demandent un certain effort de concentration. Celui-ci est finalement récompensé par un meilleur pouvoir de lecture de l’information.

L’auteur n’hésite pas à convoquer divers aspects de notre culture pour illustrer certaines de ses réflexions et je ne résiste pas à vous livrer ici l’utilisation qu’il fait des fables de Lafontaine.

Quelles sont les deux premières fables du recueil de Jean de Lafontaine ? « La Cigale et la Fourmi » et « Le Corbeau et le Renard« . Elle ne sont peut-être pas pour rien à cette place privilégiée… Habituellement, on met en garde contre l’imprévoyance coupable de la Cigale et on se moque de la naïveté stupide du Corbeau, mais Pierre-Yves Chereul va nous proposer une autre lecture : la Cigale et le Renard sont deux personnages affamés à la recherche de nourriture qui vont utiliser deux moyens très différents pour parvenir à leurs fins et le but est de comparer. La Cigale avoue très naïvement son insouciance estivale alors que le Renard va utiliser le « leurre de la flatterie« . Et c’est lui qui a choisi la meilleure voie, puisqu’il est récompensé par un fromage.

Mais l’auteur ne s’arrête pas là dans la comparaison de fables. Un autre leurre de flatterie est discernable dans une troisième fable : « Le Lion malade et le Renard« . Le lion invite ses sujets avec des promesses de traitement de faveur et y ajoute un « leurre d’appel humanitaire » en prétextant une maladie. Là où le Corbeau se laisse piéger par la flatterie, le Renard de cette autre fable pratique le « doute méthodique« et remarque que « toutes les empreintes de pas se dirigent vers la grotte du Lion et qu’aucune n’en ressort » : les bêtes sont donc dévorées par le Lion. Il ne s’est pas contenté de « l’information donnée » mais s’est emparé d’une « information extorquée » qui lui sauve la vie.

Tous ces concepts relatifs aux informations et aux leurres sont bien explicités au fur et à mesure de l’ouvrage, mais on ne boudera son plaisir avec les explications faisant usage des classiques de notre culture.

Bref, une lecture instructive pour qui cherche à ne pas se laisser leurrer. Une lecture qui serait particulièrement utile à tous ceux qui croient encore un peu à une information brute, faite d’images, d’actes, de paroles rapportées, de faits « objectifs ». Il est tellement plus facile de croire que de vérifier par soi-même…

Daniel

 

Le_corbeau_et_le_renard dans Au fil des lectures


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

2 réponses:

  1. villach écrit:

    Bonjour, cher Daniel,

    je découvre seulement aujourd’hui la présentation que vous faites de mon ouvrage, »Les médias, la manipulation des esprits, leurres et illusions » (Éditions Lacour, Nîmes, 2006). Je tiens à vous en remercier et surtout à vous féliciter de la manière dont vous m’avez lu. C’est un régal de rencontrer un lecteur aussi heureux dans la compréhension du projet d’un auteur.

    Vous avez remarqué que depuis janvier 2006, je donne régulièrement des articles au site AGORAVOX. C’est en fait une illustration pratique des concepts que développe mon ouvrage.

    Les éditions GOLIAS (Villeurbanne) ont trouvé l’entreprise assez intéressante pour me proposer de réunir un groupe d’articles autour de la notion de « leurre ». Le livre va paraître en octobre, intitulé, « L’heure des infos, l’information et ses leurres ».

    Merci de votre lecture si attentive,
    Très cordialement,
    Pierre-Yves Chereul (Paul Villach sur AGORAVOX)

    PS. – Voici mon article paru aujourd’hui :
    Le Ministre de l?intérieur sur les Maghrébins : deux hypothèses
    Voici le lien de cet article :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-ministre-de-l-interieur-sur-les-61493

    La semaine dernière, j’ai rendu hommage à un journaliste de la RTBF et de la Télévision Suisse Romande à propos de la visite d’une usine par le président français. Vous le trouverez en marge de cet article. Bonne lecture.

  2. Bonjour Pierre-Yves,

    Merci pour votre message. J’ai en effet apprécié votre livre, que j’ai bien compris mais que j’ai du mal à assimiler : c’est très dense. Alors, je pense que je m’intéresserai à celui à paraître en octobre, histoire de « pratiquer ». ;-)

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni