Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 26 septembre 2008
Archive pour le 26 septembre, 2008


Un cannibale, deux cannibales, tous cannibales ?

26 septembre, 2008
Divers | 1 réponse »

24 heures du 25 septembre 2008 : Nos ancêtres les Celtes étaient cannibales

http://www.24heures.ch/vaud/actu/2008/09/24/ancetres-celtes-cannibales

 

Tout commence par une manchette de 24 heures : « Cannibalisme en terre vaudoise !« . L’inquiétude monte… nous étions pourtant certains d’avoir bien mangé les derniers. ;-) . Précipitation sur la « Une » du journal… : « Nos ancêtres les Celtes étaient cannibales« . Ouf, c’est de l’histoire ancienne ! Petit retour sur une information étonnante en reprenant pas à pas les termes de l’article publié.

Tout d’abord, la manchette : comment peut-on simplement évoquer le « cannibalisme en terre vaudoise » alors qu’il s’agit de restes d’il y a 2100 ans ? A cette époque, le nom même du canton de Vaud n’existait pas… anachronisme !?

Un cannibale, deux cannibales, tous cannibales ? P1030948

 

Ensuite, le titre en « Une ». Affirmation absolument péremptoire . « Nos ancêtres les Celtes étaient cannibales« . Sans hésitation, 24 heures fait passer Astérix et Obélix du festin de sangliers à la dégustation de mollets humains et « nos ancêtres » défaits par les romains à Bibracte pour de bien singuliers cuisiniers. Sur quelles bases ? Bon, poursuivons… L’accroche de cette première page évoque encore « deux corps humains qui auraient été rôtis« , au conditionnel. Ah, c’est pas sûr alors ?

Il faut absolument lire l’article pour tirer tout cela au clair. Je poursuis : « Nos ancêtres les Celtes se seraient-ils livrés à des pratiques cannibales ? » C’est bien de commencer par se poser la question… surtout après avoir été aussi affirmatif en première page ! « C’est en tout cas ce que peuvent laisser supposer des découvertes réalisées ces derniers jours au somment du Mormont. » On en reste à des suppositions… voyons plus loin.

35 lignes après, après avoir mentionné dans quel état les restes ont été trouvés, une alternative : « soit ils étaient considérés comme des moins que rien et ont été balancés dans la fosse, soit on les a volontairement placés ainsi, en offrande à des divinités souterraines« , selon un archéologe. Voilà qui ouvre de nouvelles possibilités : le rôtissage pourrait avoir été un menu de choix pour les dieux ou une punition pour des ennemis. Nouvelles possibilités. Vous avez dit cannibales ?

Arrivent les derniers paragraphes de l’article, à ne pas manquer (même si on sait qu’une partie significative des lecteurs ne vont pas jusqu’à la deuxième moitié de l’article !) : « Mais si le cannibalisme se vérifie, cette découverte serait tout bonnement exceptionnelle« . Alors, quoi ? 24 heures fera-t-il un numéro exceptionnel avec un dossier de 12 pages en couleur ? Après la mobilisation d’une manchette et de la Une sont pour de simples suppositions… il va falloir voir grand !

Mais un archéologue reprend les choses fermement dans l’avant-dernier paragraphe : « Toutefois, aucune trace archéologique n’a encore permis de vérifier qu’ils allaient jusqu’à les manger, comme le rapportent certains auteurs romains« . Oui ! Relisez : aucune trace archéologique n’a encore permis de vérifier… En fait, on n’en sait rien. On connaît l’avis d’auteurs romains, mais on se souvient aussi que la génération romaine suivante a accusé les chrétiens d’infanticide : l’ennemi est toujours un monstre. Et l’article se termine sur les 250 fosses retrouvées sur ce site du Mormont, qui contiennent surtout des restes d’animaux dans des puits à offrande. Perplexité !

Bref, combien de cannibales en tout ? L’article mentionne « deux corps de Celtes mutilés« … à peine de quoi garantir un petit repas en famille. Est-ce qu’on peut sur la base de quelques trouvailles, avec un lot hésitant de suppositions, conclure que « nos ancêtres les Celtes étaient cannibales » ? Tous cannibales ? N’est-ce pas aller un peu vite en besogne ?

Imaginons que les journaux de l’an 4000 en fassent autant à propos de trouvailles historiques ou archéologiques concernant notre époque. Est-ce qu’en retrouvant quelques trottinettes rouillées ils feront une première page pour dire que c’était le moyen de locomotion principal de notre civilisation ? Est-ce qu’en mettant à jour des restes de chaussures à talon aiguille ils décideront que nous marchions tous perchés ?
Je dois avouer que je serais très curieux d’entendre les archéologues concernés à la suite de cette parution dans le « 24 heures » et j’espère vraiment qu’ils réagiront. Ou alors il faudra que je m’habitue à entendre une nouvelle idée reçue bizarre sur l’histoire de notre région…

Dani

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni