Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 12 septembre 2008
Archive pour le 12 septembre, 2008


CERN : Apocalypse ? Pas aujourd’hui, plus tard…

12 septembre, 2008
Divers | 5 réponses »

20 minutes du 10 septembre 2008 : La fin du monde est reportée d’un mois

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/14250777

Presque déçu, le quotidien gratuit titre sur la « fin du monde » en la repoussant d’un mois. Après avoir joué à plusieurs reprises sur ce registre ces derniers temps, voilà qu’il nous offre un sursis bienvenu. Mais, à ce stade, on peut se poser la question : le journal gratuit est-il capable d’aborder ce gigantesque investissement scientifique sous un autre angle que « dangereux » ou « pas dangereux » ?

A priori, on pourrait tous rigoler très fort. Le fait qu’une partie de la presse ait laissé autant de place aux spéculations sur la formation d’un gigantesque « trou noir » lors de la mise en route du nouvel accélérateur de particules du C.E.R.N. ne devrait pas réellement être pris au sérieux étant donné que ceux qui étaient présentés en tant que scientifiques, savants ou chercheurs inquiets n’étaient pas des spécialistes de la physique des particules. Et pourtant, une partie de ceux qui ont enseigné mardi après-midi ont dû remarquer une agitation certaine chez les enfants et les adolescents. Moi-même, j’ai commencé mon cours à des jeunes entre 16 et 18 ans par un moment de mise en ordre des idées sur le sujet… (on commence par « qui a dit quoi ? »). Pour des jeunes de cet âge, sans culture scientifique et sans recul, la chose ne paraissait pas du tout délirante. Une fois l’agitation retombée, il est devenu possible de travailler sérieusement.

Il vaut donc la peine de revenir sur la présentation du L.H.C. dans la presse gratuite de ces derniers temps, à partir du cas de « 20 minutes ». Quels ont donc été les articles proposés ?

CERN : Apocalypse ? Pas aujourd'hui, plus tard...

Le 30 juin 2008 : Il n’y a rien à craindre du LHC, assure le CERN

Le premier article proposé par le quotidien pour présenter l’accélérateur évoque déjà les craintes, en montrant les désaccords entre « scientifiques » à ce propos. L’idée pénètre dans les têtes… Le risque est qualifié d’équivalent à celui de gagner à la loterie. Quand on connaît le sens des grands nombres chez l’être humain… L’article conclut à une absence de danger, mais…

Le 21 juillet 2008 : Un physicien craint que le CERN «avale» la Terre

Quelques semaines plus tard, le quotidien documente les craintes liées au LHC. L’article est globalement rassurant : « Ce ne sera pas la fin du monde« . Merci.

Le 7 août 2008 : Mise en route du LHC : beaucoup de questions restent ouvertes

Un article qui évoque l’aspect scientifique, sans parler particulièrement de « danger ». On est presque étonné.

Le 23 août 2008 : Le CERN va-t-il avaler la Terre le 10 septembre?

A l’approche de la date fatidique, le sujet émerge à nouveau. Cette fois-ci, le titre est nettement moins rassurant puisqu’il accuse la forme interrogative. Et on nous précise bien qu’un « scientifique allemand s’inquiète d’une éventuelle formation de trous noirs« . L’article s’intéresse ensuite aux recherches qui seront menées au CERN (quand même !), mais finit sur un paragraphe revenant encore sur le danger présumé de l’installation.

Le 28 août 2008 : Effrayés, des chercheurs traînent le CERN en justice

Le journal passe à la vitesse supérieure : « L’expérience phare du CERN risque ni plus ni moins que de faire disparaître la planète. Un groupe de scientifiques portent plainte. » Ni plus, ni moins… il y a un « risque », ce sont des « scientifiques » qui le disent ! En gros, l’article nous laisse sur l’impression que certains disent que c’est dangereux alors que d’autres disent le contraire : « scientifiques » contre « scientifiques ».

Le 29 août 2008 :Le Grand Collisionneur de hadrons pourra démarrer

Un article qui prend le contrepied du précédent, précisant que la Cour européenne des droits de l’homme n’interdira pas le démarrage. A nouveau, on revient sur le dangereux « trou noir ».

Le 7 septembre 2008 : Mise en route mercredi du LHC: Les physiciens ambitionnent de percer les secrets de l’univers

A nouveau un article qui évoque l’intérêt scientifique des recherches à partir de l’accélérateur, mais qui ne manquerait pour rien au monde de revenir en fin de texte sur le danger de trou noir évoqué par le « professeur en biochimie ».

Le 9 septembre 2008 : Les Genevois sereins avant le jour J

La peur, toujours et encore. Mais les genevois restent de marbre… Le journal affirme que « Tout le monde en parle ». On se demande bien pourquoi !!! Et la discussion tourne immanquablement toujours autour des dangers…

Le 9 septembre 2008 : J-1 avant la fin du monde, vraiment?

Et bien sûr, il faut assurément à nouveau spéculer sur la « fin du monde ». Et pour s’enquérir des probabilités de catastrophe, on interroge des apprentis laborantins en physique. En prime, le site de « 20 minutes » nous offre une magnifique vidéo simulant la Terre aspirée par un trou noir…

tintin1

Alors, évidemment, on souffle un grand coup en lisant la « Une » de ce 10 septembre annonçant que la fin du monde a été reportée d’un petit mois. Au fait, « reportée »… Pourquoi ? Rien n’a été reporté et les expériences se poursuivent selon le calendrier prévu de longue date… Si un journal gratuit spécule sur la fin du monde le 10 septembre, en oubliant que les véritables expériences ne commenceront que plus tard, il n’est pas véritablement question de « report ». Ou comment maquiller son inattention…

Ce qui est incroyable dans cette série d’articles, c’est que le quotidien gratuit n’évoque les installations du CERN presque que sous l’angle de la peur qu’elles sont censées susciter. Soit pour l’alimenter, soit pour la calmer… Même quand paraît un article un peu plus documenté sur les aspects scientifiques, on ne manque pas de revenir encore et encore sur le « trou noir » qui détruira peut-être la planète. On aurait pourtant pu s’intéresser au coût financier du projet, aux formes que prend la coopération internationale de sa mise sur pied, aux enjeux politiques et économiques qui sont derrière ces recherches, aux retombées concrètes affectant un domaine comme la médecine, etc. On pourrait aussi critiquer la répartition internationale des efforts ou la disproportion des montants alloués à ces recherches par rapport à d’autres plus directement utiles sur un plan écologique ou social. Mais non, le thème qui « doit » absolument intéresser les lecteurs, c’est, encore et toujours, « Pensez-vous que la fin du monde va arriver ? ».

Et le « report » tombe fort bien, car il va permettre de faire remonter encore un peu la mayonnaise . Le quotidien relance d’un « Est-ce à dire que la fin du monde est pour courant octobre » et enchaîne avec un appel à ses lecteurs pour qu’ils expliquent par écrit ce qu’ils feraient s’ils savaient la fin du monde imminente. Et il y a réellement suffisamment de gens qui sont prêts à prendre cela au sérieux. Et pas seulement des jeunes !
Les journaux gratuits ont décidément de beaux jours devant eux tant que le public ne manifestera pas clairement qu’il souhaite de l’information, pour de vrai.

Dani

PS : Ce matin, en amenant un de mes enfants à l’école, 2 autres petits sont arrivés en courant vers moi : « Monsieur, vous pensez que c’est vrai que c’est bientôt la fin du monde ? »

Nous pouvons toujours nous gausser des terreurs de l’an mil…

tintintoile0621.jpg
 

Et une page intéressante dans « Le Temps » pour mieux comprendre tout ça : http://www.letemps.ch/template/recherche.asp?page=rechercher&contenuPage=afficheArticle&edition=&rubrique=1,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11,12,13,15,16,17,18,19,20,21,22,23,24,25

 

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni