Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 3 septembre 2008
Archive pour le 3 septembre, 2008


Comment alimenter la psychose…

3 septembre, 2008
Divers | 3 réponses »

24 heures du 3 septembre 2008 : Comportement suspect aux abords d’un collège – « Tu ne veux pas me faire un bisou sur la bouche? »

http://www.24heures.ch/vaud/actu/2008/09/02/ne-veux-faire-bisou-bouche

Un tiers de la surface de la page 27 du 24 heures d’aujourd’hui est consacré à un incident qui s’est produit jeudi dernier aux abords du collège du Belvédère à Lausanne. Un homme d’une cinquantaine d’année a abordé une jeune fille et l’a importuné d’un « Tu ne veux pas me faire un bisou sur la bouche ? » Que dit l’article ?

- La jeune fille a bien réagi en donnant rapidement l’alerte.

- C’est un « cas isolé » d’après la brigade des moeurs qui « suit l’affaire ».

- Le chef de la brigade se veut discret sur cette affaire.

- Le directeur du collège ne souhaite pas créer une « espèce de psychose ».

- Le message de la police a plutôt été de ne pas trop divulguer cela.

- L’école a organisé une certaine surveillance.

- Les parents semblent réagir avec bon sens, en répétant avec leurs enfants les comportements à adopter.

Bref, tous ces gens (parents, direction, police et enseignants) réagissent de façon tout à fait responsable et raisonnable. L’affaire est gérée dans son environnement immédiat, tout le monde fait un peu plus attention, tout simplement. Il n’y pas d’inquiétude particulière à avoir.

Alors, est-il nécessaire ou tout simplement utile d’organiser un tam-tam général pour ameuter toute l’agglomération, voire tout le canton ? Au fond, là où les acteurs directement impliqués par leurs fonctions réagissent avec discrétion et finesse, le quotidien vaudois va crier sur les toits  » Attention, pervers au Belvédère !!! ». Et contribue par là même à diffuser un esprit de psychose…

Comment alimenter la psychose...

En effet, il n’y a pas, aux dires des spécialistes, plus de « Pervers pépères » que dans le passé. Il y a peut-être plus d’histoires entre adolescents qui tournent mal, mais les adultes de 50 ans et plus ne courent pas les rues à la recherche de « chair fraîche » ! Ce genre d’affaire, qui n’a donné lieu qu’à une grande peur compréhensible pour la jeune fille concernée, devrait être gérée tranquillement et efficacement par les acteurs de proximité sans ameuter toute la république. C’était manifestement le cas jusqu’à hier !

Et pendant que tout le monde a les yeux tournés vers des dangers en grande partie fantasmés, on oublie de se préoccuper de dangers plus réels et quotidiens. Les parents effrayés par les « pédophiles » emmènent leurs enfants en voiture (sans mettre la ceinture) et constituent souvent un danger bien réel pour ceux qui vont à pied, comme le même 24 heures l’avait très bien démontre lors de la rentrée. Les vrais dangers ne sont pas forcément là où sont nos fantasmes…

Une fois de plus, un article alimente la perspective d’une société où chacun, collé devant sa télévision qui l’abreuve de toutes les horreurs possibles, évite au maximum de sortir dans le « grand méchant monde » ! Pour le plus grand bonheur de ceux qui en font leur beurre électoral…

Dani

PerversPepere

Pédagogues d’une semaine – 7 (28 août – 3 septembre)

3 septembre, 2008
Divers | Commentaires fermés

Dans les médias, du 28 août au 3 septembre 2008

Encore 3 articles qui m’ont semblé éclairants cette semaine…
L’Hebdo du 28 août 2008 – Chronique de Jacques Pilet : Les illusions de la diplomatie

Pas trouvée « online »

Un éditorial qui éclaircit quelque peu les débats et évaluations autour de la diplomatie suisse de la conseillère fédérale Calmy-Rey : atouts et manquements.

 

Le Matin du 31 août 2008 – Editorial : Les caisses maladie mènent la danse (Michel Danthe)

http://www.lematin.ch/fr/actu/suisse/les-cantons-veulent-remettre-au-pas-les-assureurs-maladie_9-231000

Une fois n’est pas coutume ! J’ai souvent critiqué sur ce blog le quotidien Le Matin pour devoir me permettre ici la reconnaissance d’une intervention opportune. Cet éditorial pose clairement le problème du rapport de pouvoir entre caisses-maladie et autorités.

 

Swissinfo, le 3 septembre 2008 : « La Suisse a sous-estimé la Libye »

Intéressante interview d’Hasni Abidi, spécialiste de la Libye et directeur d’un centre d’études à Genève

http://www.swissinfo.ch/fre/a_la_une/La_Suisse_a_sous_estime_la_Libye.html?siteSect=105&sid=9649526&cKey=1220469557000&ty=st 

Bonne lecture !

Dani

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni