Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 8 août 2008
Archive pour le 8 août, 2008


Commentaires du Matin : réaction du médiateur d’Edipresse !

8 août, 2008
Divers | 12 réponses »

Sur le blog du médiateur d’Edipresse – 8 août 2008

http://www.mediateur.edipresse.ch/?p=61

Vous vous souvenez du « sujet » de début juillet, ces commentaires en forme d’appels à la violence et au meurtre qui se trouvaient sur le site du quotidien le Matin et qu’un lien permanent sur la page d’accueil du journal permettait d’atteindre très facilement. Pour ceux qui découvrent la chose, voici les épisodes précédents :

http://pikereplik.unblog.fr/2008/06/13/site-du-matin-supprimez-les-commentaires/

http://pikereplik.unblog.fr/2008/07/13/commentaires-sur-le-site-du-matin-enfin-une-reaction/

http://pikereplik.unblog.fr/2008/07/15/commentaires-du-matin-suite-et-fin/

http://pikereplik.unblog.fr/2008/07/16/le-matin-lhopital-qui-se-fout-de-la-charite/

Un petit « battage » (pour éviter buzz !) avait été réalisé par plusieurs blogs et avait tout de même abouti, au moins, à la disparition des commentaires. On peut retrouver ici la trace de ces différentes interventions :

http://www.cmic.ch/2008/07/14/moderation-des-commentaires-vs-liberte-dexpression/

http://zebrablog.net/sugus/index.php/2008/07/13/970-matin-online-et-commentaires-racistes

http://www.fabienfivaz.ch/news/233/commentaires-a-caractere-raciste-sur-le-site-du-matin-ii

http://sfreymond.name/2008/07/16/le-matin-et-larticle-261bis-cp/

Que ces commentaires ne soient plus visibles pouvait apparaître comme la priorité absolue, mais je dois avouer que pour moi, il manquait quelque chose. J’avais l’impression qu’une seule personne avait réagi, en catimini et à la va-vite, en appuyant rapidement sur la touche « delete ». D’ailleurs, elle s’y était probablement très mal pris la première fois, ce qui avait abouti à un changement très superficiel (la disparition du lien de la page d’accueil dans un premier temps uniquement, puis ensuite la disparition de l’article en laissant quelques commentaires en rade). J’avais donc envoyé un mail au médiateur (mi-juillet) et j’avais écrit quelques lignes sur son blog, dont voici la teneur :

Je regrette votre absence ces derniers jours : il y aurait eu matière pour vous. C’est donc manifestement quelqu’un d’autre qui a réagi aux mails que je vous ai envoyés concernant des commentaires appelant ouvertement à la violence (contre les Roms) sur le site du quotidien LE MATIN.
A ce jour, je n’ai eu aucune réponse…
Je vous propose de mieux comprendre la chose en suivant :

http://pikereplik.unblog.fr/2008/06/13/site-du-matin-supprimez-les-commentaires/

http://pikereplik.unblog.fr/2008/07/13/commentaires-sur-le-site-du-matin-enfin-une-reaction/

http://pikereplik.unblog.fr/2008/07/15/commentaires-du-matin-suite-et-fin/

http://pikereplik.unblog.fr/2008/07/16/le-matin-lhopital-qui-se-fout-de-la-charite/

Manifestement, un certain “buzz” de la part de plusieurs blogueurs a eu raison des commentaires incriminés… mais sans aucune réaction de la rédaction du Matin. Et vous, réagirez-vous ?
Daniel (Pikereplik)
PS : je tiens à votre disposition les commentaires en q
uestion si nécessaire…

Avant-hier, j’ai reçu une réponse et aujourd’hui apparaît un article plus général sur la question sur « la page du médiateur ». Pour l’anecdote, mon message a par contre disparu de cette page, probablement parce que le médiateur souhaitait absolument des signatures avec nom et prénom : j’ai donc corrigé ce fait.

Quelques extraits du texte du médiateur :

« De toute manière, mon correspondant n’est pas prêt à se satisfaire d’une «simple disparition électronique». Il demande une réponse. Ces «ignominies» sont tout de même restées plus d’un mois sur le site, au su et au vu de tout le monde! »

« Plusieurs messages auraient dû en effet disparaître dans les plus brefs délais, et même ne jamais être publiés. Dans la masse, ils ne sont pas très nombreux, mais ils sont particulièrement odieux. Ils se réfèrent à l’incendie de camps de Roms à Naples et aux expulsions systématiques pratiquées en Italie. »

« Mais pourquoi et comment ces débordements? La réponse tient sans doute à des perceptions variables, du côté des modérateurs eux-mêmes, des limites de la liberté d’expression. Elle peut relever aussi de l’inattention de l’un ou l’autre, explicable par l’abondance des messages. »

« L’essor des sites de journaux quotidiens est un révélateur de l’intérêt du public pour de nouvelles formes de communication. Les moyens sont donnés d’en faire des jardins de la démocratie. Ce serait inquiétant qu’ils n’en soient que les décharges. « 


J’espère que cette intervention du médiateur sera lue par les rédacteurs du Matin (et d’autres journaux) et par les modérateurs du site et qu’elle permettra l’ouverture d’une saine réflexion sur la gestion des interactions sur le site du journal. Il n’est notamment pas exclu que les dotations actuelles en personnel soient insuffisantes pour cette tâche…

Plus largement, j’aimerais pouvoir souhaiter qu’un journal comme Le Matin remette aussi en question sa façon de relater l’actualité : on peut être un journal populaire (pages people et sports largement représentées, par exemple) mais tout de même se préoccuper de déontologie, notamment lorsqu’il s’agit d’éviter d’attiser inutilement des réactions xénophobes et des haines.

Et pour finir, j’aurais un petit exercice d’application à proposer pour la rédaction du Matin : « Que fait-on de la recette détaillée et astucieuse du cocktail Molotov qui figure toujours très lisiblement sur le site du journal ? » (http://www.lematin.ch/fr/actu/suisse/les-affiches-de-la-haine_9-197750)

Epilogue ? Nos réactions auront-elles été entendues ?

Dani

Pour lire la réaction du médiateur en entier : http://www.mediateur.edipresse.ch/?p=61

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni