Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

24
juin 2008
Brélaz et Le Temps : le malentendu !
Posté dans Divers par Dani à 12:02 | Commentaires fermés

Le Temps du 23 juin 2008 – Daniel Brélaz est prêt à négocier sur le nucléaire

Lundi 23 juin – Le Temps : http://www.letemps.ch/template/suisse.asp?page=5&article=234660

Mardi 24 juin – Le Temps : http://www.letemps.ch/template/suisse.asp?page=5&article=234773

Mardi 24 juin – 24 heures : http://www.24heures.ch/layout/set/print/(contenu)/239067

« Le Temps » frappe fort ce lundi 23 juin 2008 : La Une, l’éditorial et les 3/4 de la page 8 réagissent aux propos prêtés à Daniel Brélaz à propos de la construction de centrales nucléaires et d’un éventuel compromis. Sur la base de ces déclarations, le journal brode sur une page et demie et va jusqu’à parler de « tabou brisé » et de « déclaration historique ». Le lendemain, surprise : les concurrents du journal (24 heures et Le Matin) réagissent et expliquent qu’il y a eu malentendu entre Le Temps et le syndic de Lausanne. Le quotidien revient d’ailleurs lui aussi sur les propos de la veille : en fait, Daniel Brélaz n’était pas favorable à une concession sur les centrales nucléaires, mais sur des centrales à gaz. Grosse nuance !

Dès lors, on peut se poser deux questions : Daniel Brélaz a-t-il changé d’avis pendant la nuit ? Et s’il y a eu malentendu, qui en est responsable, lui ou le journaliste ? On peut assez facilement répondre à la première question : l’homme n’est pas coutumier des retournements sous pression et n’a jamais eu peur d’assumer des positions divergentes avec qui que ce soit. De plus, le journal reconnaît lui-même le malentendu et on remarquera encore qu’il s’est partiellement contredit en évoquant dans la même page d’opposition de Daniel Brélaz au projet de centrale d’Atel. En ce qui concerne le malentendu, c’est plus difficile, à moins d’avoir assisté à la conversation. Je relève toutefois que de nombreuses personnes se plaignent de toutes sortes d’imprécisions, d’erreurs et de propos mal reportés lorsqu’ils ont eu affaire à un journaliste et qu’ils découvrent le « produit » le lendemain. Manifestement, certains auraient besoin d’un bon cours de prise de notes ! Pour finir, on s’étonnera surtout que l’information n’ait pas fait l’objet d’une vérification avant d’être publiée en grande pompe…

Brélaz et Le Temps : le malentendu ! 9683_2

C’est en effet sur cette question de la « vérification » que se situe le véritable enjeu. Quand on connaît les motifs qui animent les antinucléaires comme Brélaz (les déchets légués aux générations suivantes, les dangers, le coût « caché » du confinement et de la gestion future des sites), on peut vraiment s’étonner qu’aucun chef de rubrique, rédacteur en chef ou adjoint n’ait eu envie d’en avoir le coeur net avant d’en faire l’information du jour. Il est d’ailleurs aussi piquant de voir les mêmes s’en tirer aujourd’hui avec des pirouettes, comme Pierre Veya cité par le 24 heures déclarant que « Daniel Brélaz ne pouvait pas politiquement tenir un autre langage » ou écrivant que le syndic de Lausanne précise sa position.

Au fond, le vrai problème, c’est que Le Temps est désormais lancé dans la course à l’information frappante et rapide avec tous ses concurrents, et ceci malgré sa volonté d’apparaître comme un « journal de référence ». Brélaz qui accepterait le nucléaire, c’est comme Blocher qui décide de ne pas s’opposer à l’extension des accords bilatéraux. C’est une surprise, cela attire le client. C’est une application sans cesse remise au goût du jour d’une vieille idée : « un chien qui mord un homme, c’est banal et inintéressant, alors qu’un homme qui mord un chien, cela devient une information passionnante dont on pourra faire un beau titre ». Aller le plus vite possible et trouver des infos de choc, voilà les deux ingrédients principaux de la dérive sensationnaliste aujourd’hui !

Et pourtant, d’un journal comme Le Temps, on pourrait légitimement attendre qu’il vérifie soigneusement ses informations. Cela mériterait d’ailleurs des excuses à ses lecteurs…

Dani


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

Réponses desactivées.

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni