Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

13
juin 2008
Site du Matin: supprimez les commentaires!
Posté dans Divers par Dani à 12:19 | 3 réponses »

Page d’accueil du Matin : http://www.lematin.ch/

http://www.lematin.ch/fr/actu/suisse/les-roms-mendient-dans-les-trains_9-159121

Le quotidien « Le Matin » autorise les lecteurs à commenter (brièvement, le nombre de caractères est très limité) les articles publiés en ligne. Sur sa page d’accueil, on trouve sur la droite une série d’articles « les plus commentés », avec un record pour « La chute de Blocher » avec 667 commentaires ! D’ailleurs, on n’est pas très étonné des thèmes des articles les plus commentés : Blocher, naturalisations, Calmy-Rey en madone soumise, les mendiants Roms et une bagarre entre requérants d’asile. Facile de deviner les obsessions des commentateurs frénétiques…

Alors, je me lance dans un examen plus attentif d’une de ces séries : je choisis l’article « Les Roms mendient dans les trains » car c’est le plus récent (19 mai) et il n’a « que » 278 commentaires, publiés entre le 19 mai et le 11 juin. Le texte publié relate l’interpellation de mendiants Roms mineurs dans un train et évoque plus largement les difficultés à gérer ces groupes de populations généralement victimes de réseaux organisés et sans parents auxquels les renvoyer.

Première surprise : certains commentateurs sont très assidus. L’un d’entre eux parvient à laisser 29 messages et un autre 28, alors que 5 autres laissent plus de 10 messages. Et ce sont généralement les mêmes intervenants que l’on retrouve aussi régulièrement dans les commentaires des autres articles traitant de sujets approchants. Une remarque laissée par un participant évoque ce phénomène avec humour : « Je ne sais pas qui sont vos employeurs, mais vous avez beaucoup de temps à tuer ! »

Le contenu de ces commentaires révèle une avalanche d’attaques contre les politiciens, ceux de gauche en particulier, mais aussi contre tous les groupes étrangers, qu’il s’agisse d’immigrés, de réfugiés, de travailleurs clandestins ou de mendiants. De grandes confusions apparaissent, mêlant dans le plus grand désordre les problématiques liées aux accords bilatéraux avec l’Union européenne (Merci Rothenbühler !), l’aide aux pays de l’est, l’éducation et l’école et même l’Afrique du Sud ou le Zimbabwe ! On trouve à un mélange extraordinaire de toutes les obsessions sécuritaires, mais surtout une violence sourde, des invectives et des raisonnements d’un simplisme effrayant. Certains des intervenants se montent la tête à coup d’évocations qui les effraient, d’autres manient le mensonge ou les vérités approximatives. Finalement, seuls quelques commentaires évoquent la question de la mendicité !

Mais le plus grave, c’est que certains commentaires qui sont en ligne depuis plus d’un mois sont de véritables appels à la violence : « je vous invite à faire la même chose qu’à Naples » (Attaquer et brûler un camp de Roms), « je conseille aux policiers de les frapper », « prendre les armes pour défendre les siens », « attaquons et brûlons leurs camps », « fouttez leur le feu ». Tout au long de ces commentaires, les mendiants sont qualifiés de « criminels », comparés à des animaux (« les cafards, c’est ce qu’ils sont ») et Genève est nommée « poubelle de Naples et de l’Europe ».
Rappelons tout de même qu’il ne s’agissait que d’une interpellation de mendiants qui s’est déroulée sans violence, juste un peu de tension pendant 4 minutes…

Or, après chaque commentaire, un petit lien intitulé « Signaler un abus » apparaît. Eh bien, oui, il y a là un abus général à signaler. Le site du journal est devenu une véritable poubelle dans laquelle une série d’individus viennent vomir leur fiel sans aucune retenue ni intelligence (et avec une qualité rédactionnelle pitoyable). Ces commentaires n’apportent aucune valeur ajoutée à la page de ce quotidien et il serait préférable de supprimer cette option. La liberté d’expression est toujours positive, mais on doit savoir l’encadrer pour qu’elle reste respectueuse du droit et des gens. Le dégoût me saisit en relisant certaines de ces proses fascisantes : « Supprimez ces commentaires, ils sont déshonorants ! »

Dani


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

3 réponses:

  1. Michelle écrit:

    Entièrement d’accord! Les commentaires de certains médias suisse romand sont ignobles et donnent une image effrayante des lecteurs. C’est devenu un défouloire et enlève tout l’intérêt qu’on pourrait avoir à lire les avis des internautes. Ça décribilise le site lui-même.

  2. Simon écrit:

    Bonne analyse, je trouve également que cela n’est pas bon pour leur image de marque. J’ai envoyé votre post à la rédaction du site, j’espère qu’ils prendront en compte vos arguments ;) Ca me ferait plaisir de les voir réagir!

  3. yovski écrit:

    Que dire? C’est triste.
    Mais il ne faut pas s’étonner: la réflexion est la première victime de notre mode de vie stressant et d’un monde qui va toujours de plus en plus vite. Si bien qu’il n’y a plus de place pour la mesure. Il est devenu impossible de s’exprimer sur un sujet sans devoir ABSOLUMENT choisir le camp du « pour » ou du « contre », « blanc » ou « noir », « gentil » ou « méchant », « bien » ou « mal ».

    Chaque sujet d’actualité (ou même historique, artistique, etc…) se fait littéralement arracher de son contexte pour servir l’argumentation de démagogues de tous bords.

    Difficile de soi-même résister à la violence et la colère qui monte en soi quand on se retrouve confronté à la bêtise.

    Et au désespoir quand on voit que dans toute l’histoire du monde c’est elle qui a toujours vaincu et modelé cette dernière…

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni