Piques et répliques – 2

Quelques réflexions critiques sur tout et rien

  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 8 juin 2008
Archive pour le 8 juin, 2008


A la Tribune de Genève, on est précis !

8 juin, 2008
Divers | 1 réponse »

Site internet de la Tribune de Genève – 8 juin 2008 : Faits divers

http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/geneve_et_region/detail_geneve/(contenu)/234861
http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/geneve_et_region/detail_geneve/(contenu)/234853
http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/geneve_et_region/detail_geneve/(contenu)/234854
http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/geneve_et_region/detail_geneve/(contenu)/234857
http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/geneve_et_region/detail_geneve/(contenu)/234858

Il est parfois amusant de porter son attention sur des détails ou des précisions fournies par les médias. Ainsi, aujourd’hui, le site de la Tribune de Genève propose une série de faits divers accompagnés d’informations particulièrement précises. Voyez plutôt :

Interpellation à St-Jean

Le quartier où j’ai grandi a en tout premier attiré mon intérêt(sans quoi je n’aurais probablement pas fait attention à ces faits divers). Il s’agit d’un homme de 20 ans qui avait caché sous un banc 32.8 grammes de marijuana et était personnellement porteur de 310 francs.

Appel à témoins

Puis, sous cette mention, un accident impliquant un automobiliste belge de 38 ans et un motocycliste de 21 ans, dont la passagère a 22 ans. La même brève évoque aussi un autre accident ayant eu lieu vers 17h58 (le journaliste n’a pas pu établir le temps avec les secondes !). Là aussi, les âges des personnes impliquées sont précisées : 60 ans et 33 ans. Dans le cas du deuxième, on précise qu’il s’agit d’un vaudois

Endormi dans son véhicule en état d’ivresse

Troisième petit article : cette fois, c’est un portugais de 48 ans, dont on précise qu’il est domicilié en France voisine, qui a été interpellé endormi dans sa voiture qui avait buté contre une signalisation. Important : son alcoolémie se montait à 1,52 pour mille précises…

Saisie de drogue

Dans un autre registre, un homme de 23 ans, domicilié dans un foyer à Vernier, a pris la fuite lors d’un contrôle et, lorsqu’il a été rattrapé, a craché 5 boulettes de 4,5 grammes de cocaïne.

Vol à la portière

Et finalement, voici un homme retrouvé grâce à son profil ADN et inculpé pour un « vol à la portière » le 10 janvier, mais aussi le 28 mai. On précise qu’il a aussi été arrêté en flagrant délit les 12 et 14 janvier.

Pas de doute, les rédacteurs de la Tribune ont décidé de faire leurs effort sur la précision des faits. On pourrait difficilement le leur reprocher, en particulier en ce qui concerne l’appel aux témoins. Mais on peut aussi s’interroger : pour prendre connaissance de faits divers comme ceux-ci, est-il indispensable de connaître la nationalité des personnes, leur lieu de résidence (dans un foyer ?), leurs âges, la quantité exacte au gramme près des drogues saisies et les dates précises des multiples vols du dernier cas… ?

J’avoue ne pas avoir de réponses à cette question, mais je m’amuse à remarquer cette avalanche de détails. Ce n’est pas une question importante et je n’en fais qu’un clin d’oeil. Mais, à quand les centimes, les secondes, les étages, les dates de naissance ?

Dani

Sondage : l’ATS est-elle crédule ?

8 juin, 2008
Divers | 2 réponses »

Dépêche de l’Agence télégraphique suisse sur Edicom.ch – Belgique : près de la moitié des Flamands veut l’éclatement du pays

http://www.edicom.ch/fr/news/international/belgique-pres-de-la-moitie-des-flamands-veut-l-eclatement-du-pays_1188-5437867

Faut-il toujours croire les sondages ? L’ATS (Agence télégraphique suisse), elle, a choisi d’y croire dur comme fer et sans conditions, et le site internet d’Edipresse suit dans la foulée. Sur la base d’un sondage auprès de 1000 personnes résidant dans la partie flamande de la Belgique, l’organe de presse titre au présent de l’indicatif, comme une certitude : « Près de la moitié des flamands veut l’éclatement » (49,7 %).

La dépêche évoque le « fossé de plus en plus profond entre néerlandophones et francophones » comme une évidence basée en fait sur des préjugés. Or, si on se donne la peine de lire quelque peu la presse belge, on se rend compte qu’il n’en est rien en réalité. Ce « fossé » existe en somme depuis longtemps, mais rien n’indique une aggravation, si ce n’est particulièrement au sein du microcosme politique. Cela peut bien évidemment suffire à faire éclater un pays, mais de là à le généraliser à l’ensemble de la population…

Le rédacteur ne se donne d’ailleurs pas la peine de nous dire d’où vient cette enquête, par qui elle a été réalisée, ni qui l’a financée. D’autre part, le sondage n’est pas daté ! Le seul élément qu’on nous indique est que les personnes interrogées devait répondre par oui ou non à la question « Souhaitez-vous que la Belgique éclate ? ». Autant dire qu’on ne nous donne pas les éléments permettant d’en apprécier la crédibilité et qu’il devient difficile d’évaluer sérieusement la situation.

Souvenons-nous en : un sondage indiquait la victoire du « oui » à l’initiative de l’UDC sur les naturalisations alors qu’elle a finalement été largement rejetée. D’autres sondages, longtemps à l’avance, avaient annoncé l’élection de Ségolène Royal à la présidence de la République française. Cela ne découle pas d’une incapacité des sondeurs, mais simplement du fait que les gens ne répondent pas aux questions de la même manière lorsqu’il s’agit de la décision effective ou s’il s’agit d’une simple supposition longtemps avant une échéance. Ici aussi, la question est posée alors qu’aucun projet n’est formellement en cours : la réponse indique donc une humeur, rien de plus…

Dans ces conditions, les médias se doivent alors de rester prudents, d’utiliser un conditionnel montrant que c’est une hypothèse et surtout de donner des indications suffisantes permettant d’apprécier la valeur de ce sondage. Ceci d’autant plus qu’il s’agit ici de l’agence de presse la plus reprise, souvent sans retouches, par la plupart des médias du pays. Une fois de plus, on théâtralise, on exagère et on devra bien finir par admettre que titrer avec « près de la moitié des Flamands veut… » est un abus de langage.

Dani

kass les nuts !!!! |
CDI Toulouse-Lautrec |
NEW DAY RELOOKING |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hhrmo
| Pourquoi boycotter le Danem...
| ronni